mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique

CAMEROUN / BLANCHE BANA ENGAGEE DANS LA CAMAPGANE "S'AIMER AU NATUREL"

by Alain mouaka


Posté le March 5, 2021 07:17 | Vues 180


bana.jpg

Blanche Bana  est une actrice camerounaise, Meilleure actrice de l’Afrique Centrale aux Sotigui Awards 2020. Claire de peau de naissance, elle est très souvent à tord prise pour une dépigmentée. « Je reçois de nombreux messages de celles qui pensent que j’utilise une crème pour me blanchir la peau, elles veulent toute savoir, quel lait corporel j’utilise,  certaines vont jusqu’à m’agresser par ce qu’elles  pensent  que je ne leur dis pas la vérité»

C’est donc à raison qu’elle a accepté se joindre à la campagne de lutte contre la dépigmentions et l’acceptation de soi: S’Aimer Au Naturel !

 

 

Pensées Noires : Mme Blanche Bana vous êtes actrice, comédienne et productrice Camerounaise, comment on en arrive à ce niveau de maturité et professionnalisme dans son domaine d’action en occurrence le cinéma dans votre cas ?

Blanche Bana : Avec l’expérience et beaucoup de patience, au début ce n’était pas du tout facile mais avec le temps tout s’est mis en place tout seul.

 

Pensées Noires : En tant qu’actrice, comédienne et productrice  qu’avez-vous déjà réalisée comme productions?

Blanche Bana : En tant qu’actrice j’ai joué dans pas mal de film, au Cameroun et à l’étranger,  j’ai eu des prix au Cameroun et à l’étranger ; En tant que productrice,  j’ai participé et coproduite certaines œuvres et en ce moment je suis en préparation de ma première production au Cinéma.

 

Pensées Noires : On a l’impression que le cinéma africain est en retard sur des pays situés sur d’autres continents. Comment expliquer cet état de chose et que faire pour palier ce manquement ?

Blanche Bana : Il n’y’a pas que le Cinéma Africain qui est en retard, presque  tous les secteurs d’activité le sont, pourtant nous avons de la matière ; au Cameroun pour ne parler que de son cas,  nous avons des talents pour ne pas dire de nombreux talents, mais tant que l’état ne se penchera véritablement pas sur la question,  nous resterons à la traîne, pourtant le Cinéma c’est l’une des plus grosses vitrines d’une nation.

 

Pensées Noires : Pourquoi avoir accepté de vous engager dans la campagne "S’aimer au naturel" ?

Blanche Bana : Déjà par ce que je suis contre toute forme de  dépigmentation volontaire. La femme Africaine doit s’assumer et assumer sa couleur de peau, pourtant si belle.  Si ma voix peut porter ce message à mes sœurs et frères Africains, haut et fort je dénonce cette pratique qui  est un poison pour l’organisme.

 

Pensées Noires : Vous êtes claire de peau de naissance, avez-vous déjà rencontré des femmes noires de couleur de peau déclarant leur intérêt pour votre couleur de peau ?

Blanche Bana : Tout le temps, je reçois d’ailleurs de nombreux messages de celles qui pensent que j’utilise une crème pour me blanchir la peau, elles veulent toute savoir, quel lait corporel j’utilise,  certaines vont jusqu’à m’agresser par ce qu’elles  pensent  que je ne leur dis pas la vérité. Développer un complexe d’infériorité par rapport à sa couleur de peau est une chose absurde, les Africains ont la plus belle peau au monde je dirais,  nous avons une peau qui résiste tellement aux intempéries et autres agressivités naturelles et je pense que,  nous devons rendre grâce pour cette magnifique peau qu’est la nôtre.

 

Pensées Noires : Quel est votre regard sur les personnes qui se dépigmentent ?

Blanche Bana : Un regard parfois de pitié,  parfois rageux,  il m’arrive même de blâmer certains, mais en définitif chacun est libre de se tuer à sa manière et selon comme bon lui semble.  Tout de même je ne cesse de donner des conseils,  je ne cesse de leur présenter les risques qu’ils courent en se décapitant la peau, ce à quoi ils sont exposés,  le combat ne s’arrêtera jamais.

 

Pensées Noires : Être claire de peau est-il synonyme moins de soin pour sa peau ? Quelle est votre routine beauté ?

Blanche Bana : Avoir une belle peau fraîche et douce est la résultante d’un soin corporel quotidien,  on peu être clair de peau et ne pas avoir une belle peau douce. Moi j’utilise des produits naturels composés d’éléments naturels dont la nature nous gratifie, je compose moi-même mes gommages. Il y’a un que je fais 2 fois par mois, il est à base de 《 Son de  maïs,  œufs,  citron,  miel 》 il est très nourrissant pour la peau et la rend fraîche.

 

Pensées Noires : L’année 2021 file nous laissant un peu perplexe suite à cette situation pandémique de l’heure qui se joue de nos émotions et humeurs, quelle est votre actualité et il y’a-t-il un défi majeur pour cette année?

Blanche Bana : Le défi majeur est de rester en vie, ça passe par le respect des mesures barrières, le reste « ON GÈRE » comme on dit chez nous au Cameroun.

 

Pensées Noires : Quel est votre plus grand souhait pour le cinéma africain ?

Blanche Bana : Je veux voir le Cinéma Africain s’affirmer et atteindre des cimes,  je veux voir les Cinéastes produire de belles œuvres qui porteront l’Afrique éternellement,  je veux voir les Cinéastes vivre de leur métier.

 

Pensées Noires :   Pour finir Mme Blanche Bana votre souhait pour l’Afrique et ses Fils et Filles pour 2021 ?

Blanche Bana : Mon plus grand souhait est de voir les Africains UNIS,  car NOUS sommes fils et filles d’une même mère… L’AFRIQUE


Retour aux articles