mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique

CAMEROUN / JMCA-CAMEROUN 2022 :TOP DÉPART CE SAMEDI 8 JANVIER AU VILLAGE MINTUK.

by Alain mouaka


Posté le January 8, 2022 08:48 | Vues 148


PENSEES-NOIRES-PROJECTEUR-JMCA-QUEEN-ETEME.jpg

Femme engagée pour le meilleur devenir de l’Afrique, très impliquée pour l’autonomisation de la jeune fille, Présidente Fondatrice de l’Institution Panafricaine de la Voix (NPAV), coach vocal, 20 ans de carrière musicale célébrée en 2021 par le bais d’un album gospel baptisée « Amazing Experience », album édité par la Major Africaine KEYZIT- Côte d'Ivoire, l’infatigable diva Queen ETEME est également une cheville ouvrière de la célébration de la Journée Mondiale de la Culture Africaine Afrodescendante JMCA-RAPEC en Afrique. Nommée Directrice pays de la Journée JMCA-RAPEC CAMEROUN, son pays se mobilise une fois de plus afin de célébrer la symbolique du 24 Janvier 2022. Pourque la fête soit belle et se préparer en conséquence, ce Samedi 8 Janvier donne le feu vert au lancement de la Journée Mondiale de la Culture Africaine Afrodescendante au village MINTUK Sis au quartier Effoulan. La rédaction de Pensées Noires mag ne pouvait pas manquer ce moment qui fait la fierté de l’Afrique et ses fils et filles. Nous avons donc tendu notre micro à la Directrice pays de la Journée JMCA-RAPEC CAMEROUN.

 

 

Pensées Noires :  Nos vœux les meilleurs pour cette année 2022 diva Queen ETEME, merci d’avoir répondu favorablement à la demande d’interview de Pensées Noires magazine à moins de 48h du lancement de la Journée Mondiale de la Culture Africaine Afrodescendante JMCA-RAPEC CAMEROUN 2022. Votre dernier album en date sorti en 2021 est baptisé « Amazing Experience ». Sur cette album Vous rendrez grâce pour votre relation privilégiée avec votre Père Céleste, pourquoi ce projet vous teniez tant à coeur?

Queen ETEME :  Excellente année 2022 à tout le personnel de Pensées Noires magazine. Que le ciel facilite toute chose pour le meilleur de son peuple. Pour moi l'album Amazing Experience marque mes 20 ans de carrière.  C'est aussi le début de ma collaboration avec la Major Africaine KEYZIT- Côte d'Ivoire. Et je rends grâce à Dieu car c’est un album qui m’a permis de dire Merci à Dieu pour tout ce qu’il a fait pour moi durant toutes ces années dans ce métier. C’est juste fantastique. Toute la gloire à Dieu.

Pensées Noires :  2021 aurait dû voir une succession de concerts promotionnels de cet album, malheureusement la pandémie à covid-19 et les mesures restrictives ont eu raison de plusieurs évènements, allez-vous-en cette année relancer les scènes avortées ?

Queen ETEME : J'espère relancer toutes les scènes que je n’ai pas pu honorer cette année pour cause de Covid 19 .  Par exemple je n’ai pas être sur le plateau de La NUIT DES COACHS qui s'est déroulée au Benin ou le concours de beauté NANAGAN auquel je devais assister au Togo mais je n’ai pas pu à la dernière minute. il y’a aussi  la prélude de l’édition 2022 du célèbre festival AFRICA RYTHM que j’ai manqué. Mais ce n'est que partie remise par la grâce de Dieu. Je serai très heureuse de pouvoir honorer tous ces rendez- vous manqués en 2021.

 

Pensées Noires :  Infatigable lionne, vous êtes entre deux avions ou sur les routes pour des événements organisés sur le continent, Comment vous définissez vous après autant de sollicitation et des distinctions qui vous sont décernés ?

Queen ETEME : Je me définis toujours comme un instrument entre les mains de Dieu. Un vase qu'il remplit un peu plus tous les jours pour que je puisse à mon tour être une source de bénédictions pour les autres. Je pourrais aussi dire que je suis une travailleuse acharnée car je n'aime pas l’échec et une amoureuse de la vie qui aime voir les autres s'épanouir et réussir. Merci à Dieu pour la foi inébranlable qu’il renouvelle tous les jours.

 

Pensées Noires : L’Afrique vous est chère, pour preuve vous avez quitté le confort de l’Europe et les Etats-Unis pour un retour sur le continent, pourquoi cet amour pour l'Afrique ?

Mon amour pour l’Afrique est l'expression de mon infinie reconnaissance à ce continent qui m’a tout donné et qui est ma source intarissable d’inspiration. Ce continent regorge de tellement de potentiel et il y’a beaucoup à faire même si beaucoup a été fait. C’est le continent de tous les possibles et qui a également besoin de tous ses enfants qu'ils soient de la diaspora ou de la base. C’est aussi un continent où la joie est un médicament.  J’aime tellement ce continent que je lui donne tout ce que j’ai, mon cœur et tout ce que je sais faire.

 

Pensées Noires :  Cet amour pour l'Afrique et votre engagement acharné à promouvoir tout projet qui valorise le berceau de l’humanité 2021 a dû inciter votre nomination au titre de directrice pays de la JMCA-RAPEC Cameroun, comment cela a t'il été possible ?

Oui et je suis reconnaissante à Dieu pour cette nomination qui m’a permis de réaliser encore un peu plus les responsabilités que j’ai pour la restauration et le rayonnement de nos cultures. Je rends grâce à Dieu pour la vie du Président John Ayite Dossavi qui est le fondateur du RAPEC et qui m'a accordé sa confiance en me nommant à ce poste. Mais je dois dire que c'est le fruit de beaucoup d’années d’engagement, de travail acharné et de foi en ce projet magnifique qu'est la JMCA. Ça fait environ 15 ans que j'apprends aux côtés du Président John Ayite Dossavi à travers les différentes conférences que le RAPEC a organisé depuis des années. Je me souviens de l'année 2009 où il y’a eu une conférence sur la culture et le développement. S'en est suivi deux ans plus tard le premier congrès panafricain sur la culture qui a eu lieu à Lome. Ma prière de tous les jours est que Dieu m'accorde la sagesse et la capacité de mener à bien cette mission.

 

Pensées Noires :  En 2021 votre comité a organisé des séries d’activités afin de marquer de la plus belle manière qui soit la célébration de la JMCA, racontez-nous!

Cette première célébration au Cameroun a été un élan de cœur porté par une équipe formidable composée de personnes passionnées et engagées pour le rayonnement de notre culture. Je profite de cette perche tendue pour remercier Mr et Mme Yann et Inanka Abanda pour leur contribution énorme pour la réussite de cette première édition, Maitre Tang Tarcile Gaelle  Avocat au Barreau du Cameroun qui est également membre du comité d'organisation et conseillère juridique de la JMCA Cameroun, c’est une pièce très importante de la JMCA Cameroun.  Docteur Therese FOUDA Fondatrice du Musée Ethnographique et d'histoire des peuples de la forêt et d’Afrique Centrale, premier partenaire de la JMCA, ses conseils m’ont été également très précieux pour cette édition de la JMCA. Merci pour finir à Mr Mvesso Aurelien Directeur du Musée Ethnographique et à toute l’équipe, à tous les Médias qui nous ont accompagné ainsi que les institutions qui ont fait le déplacement à savoir :  L'UNESCO, Le Ministère de Culture, à tous les chefs traditionnels garants de notre culture, à Mr François Bingono Bingono conférencier. Je rends grâce à Dieu pour la vie de toutes ces personnes qui nous tendu une main d'association car ensemble nous sommes plus forts. Mention spéciale à Madame Naomie Abenelang Coffre membre du comité d’organisation et partenaire de l’événement à travers sa structure PHILI MINGA. Merci au public venu nombreux. Nous attendons plus de monde cette année par la grâce de Dieu. Merci à Mr Simon Tedga écrivain, auteur de plusieurs livres qui a été le porte-parole du Président John Ayite Dossavi initiateur de la JMCA et a lu son message autour de l’humanité réconciliée.

Pensées Noires :  Le 24 janvier 2022 ne sera pas orphelin d'un programme de qualité à l’occasion de la Journée Mondiale de la Culture Africaine Afro-descendante. Tout démarre ce Samedi 8 janvier, éclairez nos lanternes.

Queen ETEME : Oui absolument, et nous en sommes ravis car cette année nous organisons la JMCA en partenariat avec une association culturelle nommée MINTUK. C’est donc une JMCA inclusive qui va se célébrer à Yaoundé, à Douala et dans d'autres villes du Cameroun. Je rappelle que le thème est : MA CULTURE, MON IDENTITÉ. Le contenu de la JMCA Cameroun 2022 aura donc des activités autour de ce thème. Le lancement est prévu pour ce samedi 8 janvier 2022 au village MINTUK Sis au quartier Effoulan . Plusieurs autorités administratives, traditionnelles et artistiques sont attendues lors de cette cérémonie de lancement de la JMCA-RAPEC Cameroun 2022. Nous les remercions tous ainsi que tous les médias qui nous soutiennent. Ce sera une journée haute en couleurs.

 

Pensées Noires :  Quel est le programme mis en place pour la JMCA 2022 ?

Nous lançons les festivités ce 8 janvier et ensuite nous avons le coup d’envoi de la Coupe D'Afrique des nations (CAN). Nous proposons des danses traditionnelles pour accompagner la diffusion sur écran géant et juste après le match il y’aura de la musique Live avec une programmation musicale vraiment relevée, et il en sera ainsi pendant tout le mois de la CAN mais nous marquerons un arrêt pour célébrer la JMCA le 24 janvier 2022 avec une série d’activités entre le Musée Ethnographique et le village MINTUK et nous clôturerons les activités au village MINTUK le 12 février 2022.

 

Pensées Noires :  L’Afrique, le berceau de l’humanité, a-t-elle toute la reconnaissance de ses fils et filles ?

Queen ETEME : Nous travaillons dans ce sens car nous sommes tous les enfants d’Afrique et la réconciliation de l’humanité dépend de cette reconnaissance.

 

Pensées Noires :  Votre conseils aux Africains et africaines au sujet de l’Afrique ?

Queen ETEME : Si je peux me permettre de donner un conseil aux africains au sujet de l’Afrique C’est d’aimer et de protéger ce continent qui est   la terre mère et donc nourricière de l’humanité.  Cela passe par l’amour, le respect et la préservation de nos forêts et toutes nos richesses pour que nos enfants aient un bel héritage à laisser aux autres générations. Nous devons également leur léguer une Afrique paisible où il fait bon vivre en harmonie.

Propos recueillis par Alain Mouaka.


Retour aux articles