mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique

CANADA / DJELY TAPA ENGAGEE DANS LA CAMPAGNE "S'AIMER AU NATUREL"

by Alain mouaka


Posté le March 4, 2021 00:33 | Vues 126


djely tapa 2.jpg

Née et élevée au Mali, DJELY Tapa  a déménagé au Canada pour étudier les sciences, mais a conservé son intérêt pour la musique.  C’est ainsi qu’en 2019 elle sort son  premier album « Barokan »  qui remportera le prix Juno de l'album de Musique du monde de l'année aux prix Juno de 2020. Avant « Barokan »   en tant qu'artiste solo, elle était associée au groupe Afrikana Soul Sister. Sa musique s'inspire de la tradition griot de la musique et de la littérature ouest-africaines. Adepte du naturel qu’elle défend depuis des années nous avons jugé bon de solliciter sa participation pour la campagne s’Aimer au Naturel  portée par Pensées Noires magazine  et le site MyAfricaInfos.

 

Pensées Noires :  Djely Tapa  vous êtes artiste de la chanson, Issue d'une lignée illustre de griots,  fille du mythique griot et danseur Djely Bouya Diarra et de Kandia Kouyaté, l'une des plus grandes cantatrices du Mali, peut on dire que vous marchez sur les pas de vos parents ?

Djely Tapa : Effectivement (rire), je suis les pas de mes parents chez les griots, c'est un devoir de transmettre et tout enfants griot est prédestiné à suivre les pas de ses parents.

 

Pensées Noires : Nombreux sont les titres qui parlent en bien pour vous, vous êtes la  Révélation radio-canada en musique du monde 2019-2020, comment cette récompense a été possible ?

Djely Tapa : Cette récompense, bon on va dire je dirais plutôt cette reconnaissance est due à un travail artistique bien fait  avec une équipe passionnée et une artiste déterminée.

 

Pensées Noires : Dans vos titres vous célébrez l’Afrique, la femme, la richesse culturelle de l’Afrique et bien plus encore, le morceau Home est votre nouvelle sortie, votre terre mère vous manque-t-elle ?

Djely Tapa : Définitivement oui, ma terre mère me manque même si chaque année j'y vais et que je suis connectée à tout moment avec ma famille ; il ne se passe pas une minute sans que j'y pense, vous savez c'est très difficile d'enlever un africain en Afrique mais c'est impossible d'enlever l'Afrique à l'africain.

 Djely Tapa - Home 

(https://www.youtube.com/watch?v=vFScmmMgA9M )

 

Pensées Noires : Vous militez pour  l’amour du naturel dans un mode où les prototypes de beautés sont nombreux, pourquoi le choix du naturel?

Djely Tapa : Le choix du naturel c'est l'amour, le respect et l'estime que j'ai pour moi-même, ma santé, mon bien être. Ce naturel est un tout, un message, une identité.

 

Pensées Noires : Vous chantez beaucoup en langue, est-ce le choix et le besoin du naturel dont nous parlons ?

Djely Tapa : Je chante en langue pour mieux exprimer mes sentiments. Il est plus facile pour moi de partager les émotions, trouver les mots justes qui ne demandent qu’à sortir le plus naturellement que possible, et ma langue est un canal idéal.

 

Pensées Noires : Comment s’est faite votre intégration dans votre pays d’accueil et surtout comment en êtes vous arrivée à faire imposer votre style musical et son histoire?

Djely Tapa : Mon intégration c'est faite à travers la musique.  L'art n'a pas de frontière ni de couleur. Le Canada est un pays multiculturel, Montréal est la métropole où les cultures se brassent, se juxtaposent et se mélangent. À travers l'art mon intégration c'est faite plus facilement. Etant moi-même à la base une personne entière, le peuple canadien a apprit à me connaître, à m'accepter et à faire une place à ma musique

 

Pensées Noires : Vous avez un discours qui est clair, aimer sa peau naturel, comment prenez-vous soin de votre peau  et quels sont vos astuces beautés ?

 Djely Tapa : j'utilise une recette de ma grand-mère qu'elle appelait le batatoulou (huile de la femme favorite), Un mélange de beurre de karité avec huile d'amande douce et une racine qu'on appelle goyo . La nuit avant d'aller se coucher je masse mon corps avec une bonne quantité et le matin se laver avec de l'eau chaud et la peau devient très lisse.

 

Pensées Noires : Un mot aux hommes qui poussent les femmes à se blanchir la peau ?

Djely Tapa : Ce que je peux dire à ces hommes est la chose suivante : «  Si vous nous aimez sincèrement en tant que vos mères, vos femmes, vos filles et  vos sœurs, aimez nous telle que nous sommes nées, respectez nous telles que nous avons été créée. »

 

Pensées Noires : Revenons à votre musique, nous connaissons tous les retombées de cette crise sanitaire à coronavirus, quels sont vos défis  pour 2021 ?

Djely Tapa : Les défis pour moi pour cette année 2021 c'est de pouvoir vivre de mon art, me produire devant un public pour continuer à les rendre heureux. Le contact avec l’autre m’est vital, le parler m’est capital donc imaginer alors chanter pour l’autre (rire) 

 

 Pensées Noires : Pour finir Djely Tapa,  votre souhait pour l’Afrique et ses Fils et Filles en 2021 ?

Djely Tapa : Mon souhait pour l'Afrique pour ses filles et fils. C'est de voir une Afrique unit, une Afrique qui s'assume, une Afrique qui ose et une Afrique qui se développe.

 


Retour aux articles