mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique
image003.jpg
Association
PN logo.jpg
Mon AFRIQUE

TOGO / ACTE 2020 DE LA JOURNÉE MONDIALE D'ECOJOGGING

by Alain mouaka


Posté le June 8, 2020 17:04 | Vues 112


Felix Tagba EJ.jpg

D’une idée peut naître une révolution et cela Félix Tagba fondateur d’EcoJogging l’a bien compris. Faire du sport tout en débarrassant le monde des déchets plastiques afin de sauver notre environnement d’une destruction certaine, tel est le combat de ce visionnaire qui contre toute attente, voit son projet prendre racine au-delà des frontières de sa terre natale, le Togo.

 

 

Pensées Noires : Felix Tagba , merci d’avoir répondu par l’affirmative à notre invitation, vous êtes le Fondateur  d’un projet qui aujourd’hui est porté par une association qui porte d’ailleurs la même griffe celle d’ EcoJogging, comment est née cette vision ?

Felix Tagba : Bonjour Pensées Noires, bonjour à toutes et à tous. Merci de me donner la parole. Cette vision est née à travers un constat. Nous remarquons que de plus en plus de déchets existent dans nos pays. Certains citoyens ont aussi du mal à faire du sport alors que le sport est nécessaire pour notre bien être. Nous avons donc joint ces deux facettes, sport et protection de l'environnement pour un monde meilleur.

 

Pensées Noires : Alors il s’agit de faire du sport en occurrence du jogging tout en débarrassant les quartiers, les villes et pays de leurs déchets ?

Felix Tagba : Oui Ecojogging est un concept simple qui consiste à courir ou marcher tout en ramassant les déchets et à les recycler.

 

Pensées Noires : Comment s’est faite la mobilisation des jeunes qui vous accompagnent à chaque rendez-vous organisé par l’association ?

Nous utilisons beaucoup les réseaux sociaux pour mobiliser les jeunes. Se sont de grands utilisateurs des réseaux sociaux. Beaucoup de jeunes aiment aussi le sport, du coup c'est facile pour eux de se joindre à nous pour protéger ensemble l'environnement à travers l'Ecojogging

 

Pensées Noires : Vous en êtes aujourd’hui à combien de kilos ou tonnes de déchets débarrassés de votre capitale ?

Au Togo, Ecojogging a permis de ramasser et de recycler plus de 5 tonnes de déchets.

 

Pensées Noires : En un temps record des pays du monde ont emboité les pas, pouvez vous nous les citer ?

Felix Tagba : Ecojogging est représenté dans plusieurs pays à travers le monde notamment : au Togo, au Benin, au Ghana, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, au Niger, au Cameroun, au Tchad, en France, en Belgique. Les populations de ces pays font régulièrement l'Ecojogging. L’Ecojogging a été réalisée aussi aux USA, en Italie et dans d'autres pays.

 

Pensées Noires : Grâce à cette démarche chaque dernier samedi du mois de Juin est consacré à la Journée mondiale d’EcoJogging, un bilan des dernières réalisées ?

Les Journées mondiales d'Ecojogging sont des journées importantes pour l'association Ecojogging et tous les Ecojoggers du monde. Au cours de ces journées nous faisons bien entendu l’Ecojogging et nous sensibilisons les populations sur les dangers liés à la pollution par les déchets et la nécessité de protéger notre environnement et de contribuer à notre bien-être. L'édition de 2019 a rencontré un franc succès dans le monde. Nous avons remarqué plus d'engouement chez les citoyens. Nous avons ramassé plus d'une demie tonne dans plus de 7 pays du monde avec près de 200 Ecojoggers mobilisés.

Pensées Noires : Vous avez annoncé sur vos plateformes l’effectivité du rendez-vous de ce mois, dans quelles conditions cette journée mondiale sera-t-elle  célébrée quand-t-on sait que la psychose à coronavirus est toujours d’actualité ?

Comme chaque dernier samedi du mois de juin, cette année nous allons encore célébrer la JMEcojogging. Cette édition sera particulièrement axée sur le coronavirus.  Nous avons lancé une campagne digitale dénommée : #BeatMaskPollution pour alerter le monde entier sur les dangers des masques jetables que bon nombre de citoyens jettent sur les routes ou dans la nature après usage. Tout le monde peut rejoindre cette campagne en postant une vidéo de sensibilisation d’une minute sur les dangers que représentent les masques jetés en utilisant les hashtags #BeatMaskPollution et #JMEcojogging. L'apothéose de la JMEcojogging de cette année est prévue pour ce samedi 27 juin. Nous aurons une séance d'exercices physiques et d'échanges via nos réseaux sociaux. J'invite tout le monde à liker d’ores et déjà nos réseaux sociaux pour ne rien rater de cette célébration qui se fera virtuellement.

 

Pensées Noires : Qu’attendez-vous de cette nouvelle journée mondiale de l’Ecojogging ?

Felix Tagba : Notre credo est de protéger l’environnement et de contribuer au bien être des populations. Nous espérons que cette journée va contribuer à sensibiliser toute la population sur les dangers des masques jetés ici et là. Les masques jetables peuvent faire jusqu'à 450 ans dans la nature avant de se dégrader. Si rien n'est fait, nous aurons les mêmes problèmes que les sachets plastiques. Nous invitons les populations à plus utiliser les masques lavables, de bonne qualité bien entendu.

 

Pensées Noires : Est-il possible que le monde soit débarrasser de tous ses déchets, si oui comment ?

Felix Tagba : C'est une question de conscience et de volonté politique. Il est temps d'appliquer les décisions qu'on a prisées. Beaucoup de pays ont pris des lois contre l’utilisation des sachets plastiques, mais la réalité est toute autre, on continue par importer ces sachets.

 

Pensées Noires : A l ‘instar du combat que mènent des activistes et la société civile de quelques pays en faveur du climat, avez-vous vous aussi des propositions ou revendications à faire aux dirigeants du monde ?

Felix Tagba : Nous voulons que les Etats respectent leurs engagements vis-à-vis de la planète. C'est essentiel et cela pourra nous épargner de certains dangers environnementaux.

 

Pensées Noires : Felix Tagba pour finir votre souhait pour l’Afrique et le monde ?

Je souhaite que l'Afrique et le monde entier se lèvent tôt face aux dangers des masques jetables sur notre environnement et sur notre santé.  Vivement que notre continent et le monde entier arrivent à bout de cette pandémie du coronavirus et tirons les leçons pour ne plus tomber dans les mêmes travers.

Merci à toute l’équipe de Pensées Noires magazine.


Retour aux articles