mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique
image003.jpg
Association
PN logo.jpg
Mon AFRIQUE

TOGO / AFIA MALA, UNE DIVA TOUJOURS EN QUÊTE

by Alain mouaka


Posté le September 17, 2020 12:51 | Vues 117


afia mala cover.jpg

Prévue pour le mois de mars 2020, la sortie officielle du nouvel album de la diva Afia Mala baptisé Identité a été reportée à une date ultérieure tout comme bon nombre d’activités dans le monde et pour cause, la pandémie à coronavirus. Bien avancée dans la préparation de ladite sortie, la diva Togolaise avait déjà offert deux titres à son public, « Identité » et « Adjinon Massé », chansons extraites de l’album aux couleurs africaines comme à son habitude. Infatigable et habituée aux imprévus que peut connaitre un artiste de la chanson, elle a su faire de cette période morte un atout, passer un message salvateur au monde, à l’Afrique et  en particulier à son pays qu’elle aime tant, le Togo. La diva Afia Mala ouvre son cœur de femme à l’équipe de Pensées Noires magazine.

 

Pensées Noires : Diva Afia Mala, Pensées Noires magazine est honorée de vous recevoir entre ses lignes en ces moments difficiles pour le secteur culturel mondial. Une question qui nous tient à cœur, comment se porte la diva ?

Afia Mala : Bonjour à toute votre équipe, à mes filles et fils de Pensées Noires magazine (rire) car je connais bien quelques uns. Bénédiction à toute l’Afrique, bonjour à nos Pères et Mères, une pensée pour dame nature qui prend soin du monde autant qu’elle le peut parce que l’Homme n’est pas du tout facile à gérer (rire). Et bien comment je me porte ? Je me porte bien par la grâce du ciel, ce qui n’est pas le cas de certains qui nous ont quittés des suites d’une contamination par ce fichu coronavirus, mes pensées vont en direction de chacune des familles touchées d’Afrique et d’ailleurs. J’ai perdu des amis qui m’étaient chers et mon cœur saigne encore ; Comme vous pouvez le constatez ces moments sont quoiqu’on dise assez critique pour tout le monde, vivement que ce vent passe afin que le monde puisse retrouver son train de vie.

 

 Pensées Noires : Quelque soit le domaine d’activité depuis le mois de mars le monde s’est arrêté de tourner à plein régime, et nous en payons tous les frais, la sortie de votre nouvel album est reporté pour les mêmes raisons, comment on réagit dans ce genre de situation diva Afia Mala?

Afia Mala : Et bien il faut réagir (rire) on n’a pas le choix. C’est vrai qu’au départ on est désorienté car ce n’est pas une parenthèse que vous pouvez inclure dans votre programme de vie, ça vous tombe dessus et on est désemparé. Je ne vais pas revenir sur la maladie qui nous fait déjà assez de tord, mais je peux vous dire qu’il nous a fallu mon staff et moi revoir tout le programme établi, beaucoup discuté sur ce qu’il faille faire ou pas, je vous épargne des détails bien entendu mais ce que je peux vous dire, il nous a fallu se réorganiser tant sur le plan du professionnel que privé. Et je pense que le monde entier s’adapte, ajuste jour après jour son programme de vie compte tenu de la crise sanitaire actuelle.

 

Pensées Noires :   Vous aviez déjà bien avancé pour la sortie de votre nouvel album  « Identité », deux titres ont été d’ailleurs offerts au public,  « Identité » et « Adjinon Massé »,  faisant découvrir le registre choisi pour celui ci, l’Afrique et ses richesses culturelles. Tout le programme a donc été stoppé sinon revu, vous ne vous êtes pas laissée abattre pour autant, deux clips  de vos anciennes chansons ressorties de votre répertoire ont vu le jour « Madodjiko »et « Abalipoé », est-ce vote façon de faire face à la situation de crise actuelle ?

Afia Mala : Vous savez, chanter pour donner de la joie ou sensibiliser le monde sur certains sujets c’est ce que je sais faire le mieux. Du haut de mon statut d’artiste ne pensez pas que ce qui touche le monde ne me touche pas, je ne suis pas une super humaine comme dans les films d’action à la marvel (rire) non. Je dois être aux côtés des miens ce ces moments difficiles, certainement je ne peux aller chez tout le monde de façon physique c’est impossible, le seul moyen c’est de faire ce que je sais faire, chanter. Oui nous avons revu le programme de la sortie de l’album « Identité » mais j’ai revisité des titres qui pour moi avaient du sens en ce moment rouble afin de soutenir mon peuple. « Madodjiko » pour dire que quelque soit la situation que l’on traverse il faut tenir et ne pas sombrer, car il y’a toujours une lueur d’espoir qui gade de meilleurs jours devant nous, et « Abalipoé » pour encourager tous ceux qui se sentent mal parce que la vie les a arraché des êtres chers avec qui ils avaient des projets ou tout simplement parce qu’ils croyaient en des rêves et que pendant la marche certains se sont désolidarisés.

 

Pensées Noires : Au-delà des chansons avez-vous un conseil à donner aux populations ?

Afia Mala : Vous les journalistes vous en voulez toujours (rire) Ecoutez je n’ai rien à ajouter à ce qui est déjà préconisé par les autorités, il est important de respecter les mesures barrières car pour le moment il n’y’a pas mieux pour se protéger, se laver les mains avec de l’eau savonneuse et porter vos cache-nez. Ce moment difficile on va le traverser par la grâce divine. 

 

Pensées Noires : Revenons sur votre musique diva Afia Mala, que va-t-il se passer dans les prochains jours ?

Afia Mala : Je ne suis pas autorisée à parler du travail qui est fait en ce moment mais tout ce que je peux vous dire, mon staff et moi travaillons, et c’est pour bientôt.

 

Pensées Noires : Pour finir diva Afia Mala, un mot à la famille artistique Togolaise ?

Afia Mala : Inspiration, Courage, travail et travail. Merci Pensées Noires magazine pour ce moment d’échange relaxant.

 

 

Afia Mala - Abalipoé

https://www.youtube.com/watch?v=J-HQA7bJq9Q

Afia Mala - Madodjiko

https://www.youtube.com/watch?v=WIxZVUIlaQA&t=25s

Afia Mala – Adjino Massé

https://www.youtube.com/watch?v=Vmz6ufmb-e4

Afia Mala – Identité

https://www.youtube.com/watch?v=WtMJ1dGa5TE

www.afiamala.com


Retour aux articles