mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique
image003.jpg
Association
PN logo.jpg
Mon AFRIQUE

Magazine Rubrique:articles

BÉNIN / RESTITUTION DES BIENS CULTURELS: FRANCE ET BÉNIN VEULENT MARQUER LE COUP

by

Alain Mouaka

Posté le December 16, 2019 08:57


biens culturels.jpg

Le ministre français de la Culture, Franck Riester, est arrivé à Cotonou le dimanche 15 décembre dans l'après-midi. Une visite consacrée en partie au dossier de la restitution des biens culturels pillés en 1892 dans les palais royaux d’Abomey.

En attendant qu’une loi autorise la restitution des biens culturels pillés en 1892, la France et le Bénin veulent marquer le coup sur ce dossier. Une exposition ou un prêt de quelques œuvres concernées pourraient être organisée à Cotonou ou dans une autre ville béninoise. Il s’agit des œuvres les plus emblématiques de la collection du Général Dodds, du nom de ce général français qui a mené la bataille de la conquête du Dahomey en déposant le roi Gbéhanzin d’Abomey dans les années 1890. Franck Riester en discute avec les autorités béninoises au cours de son séjour.

Prêt de longue durée

Par ailleurs, Paris est aussi favorable à un prêt de longue durée des 26 œuvres que le président français a promis restituer rapidement au Bénin. Tout ceci a été formulé par le ministre de la Culture dans un courrier du 1er juillet dernier, après une mission, effectuée au Bénin trois mois plus tôt par des fonctionnaires du musée du Quai-Branly - Jacques-Chirac et de deux ministères français, Affaires européennes et Justice.

Selon nos informations, en attendant que la France modifie son Code du patrimoine qui lui permettra de sortir les œuvres concernées du domaine public, il s’agit de montrer aux Béninois que le retour des œuvres est une réalité et que le président Emmanuel Macron tient à honorer son engagement pris à Ouagadougou le 28 novembre 2017. Un programme de travail a été élaboré dans ce sens, il sera signé probablement, à la fin de la visite ce lundi 16 décembre, si les deux parties s’accordent sur les modalités et le calendrier.

Franck Riester reçu par Patrice Talon

Les interlocuteurs, côté Béninois sont le ministre de la Culture, celui des Affaires étrangères et le comité en charge de la restitution des œuvres et de la coopération muséale présidé par Nouréni Serpos, un ancien haut fonctionnaire de l’Unesco. Selon le programme de la visite, le ministre français devrait être reçu par le président Patrice Talon dont le pays a été le premier à exprimer une demande de restitution avant les conclusions du rapport Sarr-Savoy.

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20191216-france-benin-culture-riester-cotonou-restitution-biens-culturels

Lire plus

TOGO / NANAGAN 2020, INSCRIPTION LANCÉE

by

Alain Mouaka

Posté le December 10, 2019 11:42


Nanagan.jpg

NANAGAN, 1er concours sous-régional d’élégance féminine et de valorisation des Africaines, lance  les inscriptions pour le casting  de l’édition 2020.

« NANAGAN est le 1er concours sous-régional d’élégance et de valorisation de la Femme Africaine, de périodicité annuelle.  Nous préférons parler d’élégance plutôt que de beauté car les critères de beauté sont loin d’être les mêmes d’une culture à l’autre, d’un espace géographique à un autre, mais aussi parce que nous voulons mettre l’accent sur l’intellect beaucoup plus que sur la plastique. Pour la première édition les candidates ont été sélectionnées à l’issue de castings à Lomé et à Cotonou. Elles étaient au nombre de dix (10), soit cinq au Togo et cinq au Bénin.  De mars à juillet, nous les avons préparées pour la finale qui s’est tenue le 13 juillet dernier à Lomé.  La Béninoise Nadiatoulaye MAMA, docteur en médecine a été élue NANA 2019.  Elle a deux NANAGANVI, une Béninoise Omolasho Marjolaine KELOMEY et une Togolaise Kwassiaba  Faiza JOHNSON. NANAGAN s’engage dans la noble mission de repositionner la femme Africaine dans son contexte culturel originel / Md Kayissan Dominique Atayi  KDA-PRO, promotrice de NANAGAN

Tu rêves de faire partie de la famille des NANAGAN et vivre une expérience inédite ? Alors inscris-toi vite sur www.nanagan.com avant le 31 Janvier 2020.

Lire plus

TOGO / LA PAROLE AUX FEMMES

by

Alain Mouaka

Posté le December 9, 2019 19:27


image feministe.jpg

 Dans notre post du 03 Décembre dernier nous avons promis revenir sur la rencontre du 07 Décembre en préparation. Deux jours après la tenue de ce rendez-vous Pensées Noires a le plaisir d'avoir comme invitée en 7 questions la promotrice de ladite initiaitve; Md Mkafui Akué répond à nos questions.

 

Pensées Noires : Md Mikafui Akue Comment vous définirez-vous ?

Mikafui Akue : Je suis une activiste sociale, promotrice de l'égalité de genre

 

Pensées Noires : Etre un ou une  activiste sous-entend pour certains être révolté, être contre les Lois en place, votre regard sur ces dires ?

Mikafui Akue : Pour moi, un activiste c'est celui qui face à un problème sociétal, décide de mener des actions afin d'y apporter des solutions.

 

Pensées Noires : Le samedi 7 décembre au siège de Beauty Nap a Lomé vous avez  entretenu des femmes et des hommes autour d'un thème : un féminisme Africain est-il possible ? Quelle était la pensée motrice  de ce débat ?

Mikafui Akue : Le sujet du féminisme est très controversé, et il était important pour moi de créer un cadre entre hommes et femmes pour en débattre, savoir les différentes perceptions autour de la problématique du genre.

 

Pensées Noires : Quel était le regard des invités ?

Mikafui Akue : J'ai été particulièrement ravie de l'engouement des participants. Les avis étaient vraiment diversifiés et c'était intéressant d'assister aux interactions des participants.

 

Pensées Noires : Au sortir de ce débat que retenez-vous de cette rencontre ?

Mikafui Akue : Après cette rencontre, je dirais qu'il y a plutôt des actes féministes. Et malgré que la terminologie du mot semble poser un certain problème à certains, je pense que notre génération quoi qu'on en dise est en train d'insuffler un certain changement. Je dirais aussi que l'engagement est individuel et doit être guidé par nos principes personnels de vie.

 

Pensées Noires : Quelles devraient être alors les positions des femmes et des hommes afin d'une harmonie de vie  dans le couple et la société ?

Mikafui Akue: Je pense qu'hommes et femmes a un moment donné nous devons comprendre que l'un sans l'autre aucun développement n'est pas possible, de ce fait nous devons travailler ensemble à détruire les obstacles qui empêchent l'égalité de genre. Faire primer le respect de l'autre tout simplement parce qu'il/qu'elle est un /une être humain(e).

 

Pensées Noires : Un rendez vous est il encore  prévu pour les prochains jours ?

Mikafui Akue : Bien sur. La rencontre dernière a été il faut dire beaucoup appréciée par les participants et la plupart ont manifesté la volonté de poursuivre des discussions de ce genre. Nous allons donc réfléchir à de prochaines occasions.

 

 

 

Lire plus