mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique
image003.jpg
Association

Magazine Rubrique:invites

VALENTINE ALVARES, LA MUSIQUE AU SERVICE DES POPULATIONS

by

Alain Mouaka

Posté le May 24, 2019 14:13


ALVARES.jpg

Pensées Noires : Valentine Alvares merci de répondre oui à l'invitation de Pensées Noires magazine

Valentine Alvares : Bonjour chers lecteurs attentifs de Pensées Noires Mag. Un magazine qui se lit, avec des articles et des interviews qui parlent de l’identité Africaine, j’adhère et j’adore !

 

Pensées Noires : Votre nom est bien connu de la sphère musicale togolaise, s'il fallait vous présenter à nos lecteurs, que devraient-ils savoir de vous ?

Valentine Alvares : Je pense que je suis une chanteuse énervante, car je brouille sans cesse les pistes et il est un peu difficile de me définir. Mon nom, venu d’ailleurs, mon style musical qui se ballade entre Afro-pop, Zouk et World Music et le fait que je ne suis pas trop dans le système font qu’on a du mal à me classer. Je ne joue pas de ça, mais je n’essaie pas non plus d’être quelqu’un d’autre.

Pensées Noires : Le live est votre cheval de bataille ce que évite un nombre fou  d'artistes de votre génération, vous avez donné un bon coup de fouet à la fourmilière musicale il y’a un an avec une série de concert live 100% féminin avec l'accompagnement de l'orchestre Bella Bellow du Togo, quel en était l'objectif ?

Valentine Alvares : J’aime beaucoup le fait que les femmes puissent s’émanciper par la musique. Ça vaut tous les discours féministes de voir des filles sur scène qui s’expriment.

Ce là dit la scène est pour moi un aboutissement, une récompense après avoir travaillé dans l’ombre à la composition des chansons, puis dans l’atmosphère feutrée d’un studio pour les enregistrer, te voilà en pleine lumière, face au publique, à délivrer ton message ! C’est génial et c’est pour ces moments là que j’ai choisi ce métier.

 

Pensées Noires : Valentine Alvares c'est un album et une voix qui aborde en chanson des thématiques qui touchent tout le monde, parlez nous de votre album et les sujets qu'il défend ?

Valentine Alvares : Un album, ce n’est pas une succession de chanson ou de single mais une partie de soi qu’on raconte. Rien ne me fait plus plaisir que quand j’entends des personnes me dire qu’elles passent mon album le matin dans leur voiture pour aller au boulot ou le soir chez eux pour déstresser. C’est pour ça que je chante. Mon premier album, «  La musique & les mots » parle d’une jeune Africaine qui découvre la vie, sa condition, ses espoirs et ses doutes. Le second album que je prépare actuellement sera plus idéologique avec des prises de conscience et des combats.

 

Pensées Noires : Vous voyagez beaucoup avec votre musique, vous aimez prendre des risques aussi on l'a vu avec deux collaborations l'une avec un artiste ghanéen et l'autre du Libéria, la musique n'a pas de frontière ?

 Valentine Alvares : Je veux être une exploratrice musicale et découvrir la musique des autres, pas forcément celle qui tourne en boucle sur les chaînes de musique. Au début de ma carrière je me suis fixée un principe que je respecterais toujours. Fais la musique dont tu as envie, qui sort de toi et te procure du bonheur, avec le plus de sincérité et de naturel possible sans jamais te soucier des lois du marché. C’est ainsi que je peux rencontrer mon public et les nombreux artistes avec qui je voudrais collaborer, tout en restant moi-même.

 

Pensées Noires : Valentine Alvares votre dernier titre en date est baptisé Refugees, sommes nous vraiment des réfugiés quelquesoit notre zone d'habitation sur terre ?

Valentine Alvares : Vous avez vu juste ! Nous sommes tous des réfugiés. Economique, climatique, politique. Sur un continent fragile comme le notre, nous ne sommes pas à l’abri de devoir partir un jour en laissant tout derrière nous à la recherche d’une vie meilleure. Ceux qui ont déjà fait le pas mérite toute notre attention, notre compassion et notre aide. Je suis surprise du peu d’intérêt que suscitent les réfugiés et les déplacés en Afrique alors que de l’autre côté, le sujet fait les gros titres de tous les journaux et est en enjeu politique majeur.

 

Pensées Noires : Nos oreilles indiscrètes nous laissent entendre que vous êtes marraine d'une association pour l'enfance, info ou Intox?

Valentine Alvares : Oui c’est vrai. Noukou est une association basée à Limoges en France et qui œuvre pour les enfants du Togo. https://www.noukou.org. Pour le moment j’ai fait ce que je savais faire de mieux, je leur ai écrit une chanson qu’on enregistrera bientôt avec les enfants. Quand il s’agit d’enfance en Afrique, il faut qu’on soit mobilisé. Aucune société ne peut laisser ses enfants dans le besoin. Santé et éducation doivent être la priorité des priorités, et comme disait je ne sais plus qui, on ne peut pas laisser un sujet aussi sérieux entre les mains des politiciens.

 

Pensées Noires : Valentine Alvares, un nouvel album se prépare, éclaire nous

Valentine Alvares : Oui cet album fait partie de mon quotidien. Je compose, je rature, je gomme, j’écris, j’enregistre jusqu’à trouver ce que je cherche. C’est un long processus mais je ne suis pas pressée. Je me suis donné jusqu’à la fin de l’année pour le sortir. Donc j’y retourne aussitôt.

 

Pensées Noires : Pour clore cet entretient Valentine Alvares un souhait pour l'Afrique?

Valentine Alvares : De nombreux souhaits qui sont autant de combats :

  • Qu’on retrouve notre histoire qui nous a été confisquée
  • Qu’on cesse de se victimiser et de penser que nos problèmes viennent des autres
  • Qu’on cesse de se comparer aux autres continents
  • Qu’on retrouve notre fierté d’être le premier peuple de l’humanité
  • Qu’on trouve notre propre voie basée sur nos cultures et nos talents
  • Qu’on retrouve le sens du partage, de l’équité et de la solidarité que nous avons perdu dans les méandres du développement
  • Que l’on construise un continent exemplaire qui fera l’admiration de toutes les nations du monde.

 

 

           

Lire plus

T-STONE FOU DE MUSIQUE

by

Alain Mouaka

Posté le May 22, 2019 13:42


T STONE.jpg

Pensées Noires : La Guadeloupe peut être fière d'avoir un nouvel ambassadeur musical au nom de T-stone, présentez vous aux abonnés de Pensées Noires magazines.

T-stone : Wouaw ! Ambassadeur est un très grand mot suis-je prêt ? En tout cas, cela me touche énormément, car j’ai toujours rêvé de représenter mon île.Je suis T- STONE, artiste chanteur guadeloupéen et gérant de la boutique POSTURE. J’ai commencé la musique en 2013 et depuis, je ne peux plus m’en passer, c’est clairement devenu vital pour moi.

 

Pensées Noires : T-stone vous avez défrayé la chronique avec votre titre Olala, aussi simple que ça, quel est le message de cette chanson ?

T-stone :  "Olala" est pour moi l’exemple type de la magie de la musique. Une mélodie simple avec des sonorités estivales qui a su séduire un large public, je ne m’y attendais pas. Je parle de la femme car j’aime la femme (rire). Elle m'inspire, c'est indéniable. 

 

Pensées Noires : Les choses sont allées très vite, cette chanson a été adoptée dès sa sortie, c'est une belle victoire pour quelqu’un qui a commencé la musique très tôt?

Une très belle victoire, mon équipe et moi-même sommes très heureux. Nous remercions tout le monde. 


Pensées Noires : Depuis le 3 mai, vous faites une fois encore bonne presse avec un nouveau single "Fou de vou", c'est une reconnaissance pour l'amour que l'on vous donne ?
T-stone : Je suis littéralement fou de « VOUS » donc fou de tout le monde. Tout en restant en accord avec mes valeurs sur la femme, j’ai tenu à remercier mon public à travers ce jeu de mot. Le titre est disponible sur YouTube et sur toutes les plateformes légales de téléchargements.


Pensées Noires : T-stone vous êtes notre guide le temps de cette interview pour ce nouveau numéro de voyage pas cher, présentez nous la Guadeloupe?

T-stone : La Guadeloupe est pour moi le plus bel endroit du monde, de part sa beauté, son histoire, sa cuisine et sa population. Quelques endroits sont vraiment superbes : Pointe des Châteaux, La Mangrove, La Barrière de Corail. Basse Terre est plus authentique avec son Parc National, ses différents spots de snorkeling, la Soufrière…

 

Pensées Noires : Comment définiriez vous la population?

T-stone : La population est vraiment cool et accueillante. 

 

Pensées Noires : Quand on évoque La Guadeloupe ou les îles on pense beaucoup musique et zouk, quel genre de musique retrouve t- on sur place?

T-stone : La Guadeloupe possède une richesse culturelle forte concernant la musique, qui a connue une renommée internationale : le zouk y a fortement contribué avec Kassav, notamment. Je peux citer également le ragga dancehall, très populaire chez les jeunes, et le gwo-ka.

 

Pensées Noires : Parlons d'art culinaire, que pourrait-on retrouver dans notre assiette à la Guadeloupe?

T-stone : Dombré et queues de cochon est une des spécialités antillaises. Venez découvrir, c'est une tuerie culinaire ! (Sourire)

 

Pensées Noires : T-stone pour terminer  en tant qu'artiste de la chanson, quel est ton défi?

T-stone : Perdurer dans ce milieu.

 

Pensées Noires : Une pensée pour tes fans et le monde?

T-stone : Mon équipe et moi-même sommes actuellement en train de travailler d’arrache-pied pour proposer au public des shows très bientôt. Restez connectés sur tous mes réseaux pour suivre mon actualité ; Bosser sans relâche pour atteindre l’excellence, c’est l’idée…(rire). Pour finir, je remercie tous ceux qui me soutiennent  et bienvenu aux nouveaux.

Lire plus

KAPORAL WISDOM, ENTRE MUSIQUE ET ENVIRONNEMENT

by

Alain Mouaka

Posté le May 22, 2019 11:48


kaporal wisdom.jpg

 

Avec pour partenaire « le Saint Esprit » tel qu’il le cite dans toutes ces œuvres musicales, le Togolais Kaporal Wisdom est la figure par excellence du slam togolais. De la musique à des projets sociaux qui font toujours mouche, l’ex danseur aujourd’hui artiste de la chanson ajoute une nouvelle mission à un tableau de chasse bien garni, un engagement pour la cause de l’environnement qui sera l’un des points clés de la deuxieme édition de festival Demain Il Fera Beau prévu pour le 02 Juillet au Togo.

 

Pensées Noires : Kaporal Wisdom, le slam vous doit sa vulgarisation au Togo, comment s'est faite votre rencontre avec cet art?

Kaporal Wisdom : Un jour, un de ces beaux jours j'ai décidé d'aller voir ailleurs comme toujours, ce jour j'ai rencontré un art sur la route et qui m'a fait la cours, il m'a dit je pourrai t'aider a mieux retenir tes cours, fait de moi ton compagnons, je te serai fidèle, je te montrerai les merveilles du monde et t'offrirai une vie au goût du miel. Je te ferai croiser des rois et des notables. Je te ferai toucher des cœurs meurtris et les guérir avec des mots des maux inimaginables. Ne me dit pas non, soit raisonnable. Suis tombé dans son filet, depuis suis resté. Suis devenu son compagnons et lui mon meilleur ami

 

Pensées Noires : Un album à votre actif, un bon nombre de titres qui d'ailleurs sort chaque 27 du mois, vous êtes toujours proche du peuple , quel est le message de votre slam en gros?

Kaporal Wisdom : Le message de mon slam se focalise sur l'espoir, le courage, la détermination, l'abnégation et la foi. Je veux redonner de la confiance et de l'espoir à cette génération qui a un manque de courage à se réaliser, déçu par une politique qui veut que le relationnel prenne le pas sur tout. Conscientiser sur la conduite responsable et sensibiliser ma génération sur les différentes dépravations

 

Pensées Noires : Vous êtes le slameur togolais le plus récompensé de sa génération , à combien de trophée en êtes vous et quel est celui qui vous a le plus marqué ?

Kaporal Wisdom : A mon actif une dizaine de trophée et je ne donne pas plus de valeur à l'un qu'a l'autre car tous ces trophées sont le fruits des nuits de travail , de mon sang et ma sueur avec pour fondement  ma foi. Tous ces trophees valent le coup de ces sacrifices et font ma joie.

 

Pensées Noires : Demain il fera beau est le nom de votre festival, festival qui connaîtra sa deuxième édition du 04 au 07 juillet prochain, présentez le nous ?

Kaporal Wisdom : Le FDFB est un festival de culture tradiurbain qui réuni les arts de la scène en performance avec des ateliers, des conferences, des rencontres d'échange avec un village du festival qui servira de foire d'exposition pour les produits locaux. Ce festival va regrouper 14 artistes venu de 8 pays  pour des moments de folie artistique. Cette édition se focalise sur la protection de l'environnement d'où le thème : QUEL ENVIRONNEMENT DURABLE POUR LA GENERATION FUTURE

 

Pensées Noires : On comprend bien qu’un regard particulier est accordé à l’environnement, éclairez nos lanternes?

Kaporal Wisdom : Aujourd'hui l'humanité est livré a une guerre qu'elle a déclaré a elle même. Cette guerre n'est autre que la dégradation de son environnement. L’homme pose des actes qui l’empêche de mieux vivre en polluant son environnement, en créant des dépotoirs sauvages, en utilisant des sachets non biodégradables qui provoquent des inondations et engendrent beaucoup de maladie. L'homme déboise mais ne reboise pas ,il fait avancer les désert, on enlève du gravier dans la mer on fait avancer la mer, les exemples sont nombreux, et si l’on ne se mobilise pas vite face à tous ces maux  on risque de se retrouver sur un petite île qui sera le monde,  Voila le danger.

 

Pensées Noires : Kaporal Wisdom , un souhait pour le Togo et lAfrique?

Kaporal Wisdom : Mettre fin a l'utilisation des sachets plastiques non biodégradables au prime abord et le reste viendra. La lutte continue. Nous sommes disponible pour tout partenariat et apport pour la réalisation de ce projet ;  Que Dieu bénisse l'Afrique et protège le monde. Merci à Pensées Noires magazine pour votre engagement pour l’Afrique.

Lire plus

Recherche articles

Récents


203.png
February 18, 2020 11:31
Rd congo / le coin du penseur


Magazines gratuits !



Voir plus