mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique
image003.jpg
Association

Magazine Rubrique:invites

ANDRÉ YAWO MAWULI ATAKOUI, POUR LA RECONNAISSANCE DU CINÉMA TOGOLAIS

by

Alain Mouaka

Posté le June 8, 2019 11:34


IMG-20190502-WA0445.jpg

Pensées Noires : Depuis plusieurs mois vous alimentez  les discussions dans le cercle des cinéphiles, pour un jeune qui n’était pas prédestiné à faire du cinéma comment en êtes vous arrivé à avoir une caméra en main ?

André Yawo Mawuli ATAKOUI : Merci beaucoup pour la question. Avant de répondre à la question je voudrais saluer tous les lecteurs de PENSEES NOIRES et je les invite à ne jamais manquer les numéros car il y’a de belles choses à découvrir et  des surprises par ici. Je suis André Yawo Mawuli ATAKOUI beaucoup plus connu sous mon pseudo Andrew Eli Smith. En réalité ce que beaucoup de gens voient aujourd'hui était le boulot de plusieurs années en arrière car je suis rentré dans le métier du cinéma réellement en 2006 après un tour au Nigéria chez mes parents. Après  quelques secondes sur un plateau là-bas de retour à Lomé une fois au campus et membre du club d'Anglais  j'ai rencontré mon futur formateur du nom de  Kossi AGNIDE-EKLOU, un talentueux Monsieur et c'est grâce à sa  production AGNI-DASS FILMS Production que j'ai eu ma formation de base puisque j'ai commencé en tant que comédien à la base et avec le temps il nous a ouvert la porte à chaque membre de la structure d'apprendre un métier de plus dans le cinéma en plus de l'actorat et moi j'ai choisi la réalisation pour accompagner l'actorat et c'est parti comme ça pour une corde de plus.

 

Pensées Noires : Directeur de production aujourd’hui  vous avez à votre actif une série de réalisation, racontez nous un peu ce parcours digne d’une série télévisée?

André Yawo Mawuli ATAKOUI : (rire) Oui parceque ce n’était pas évident au départ mais c’est cela le charme de la vie . Comme je l'ai dit plus haut après plusieurs années avec AGNI-DASS FILMS Production où j'ai beaucoup appris, je me suis lancé pour des formations un peu partout dès que cela se pressentait ou simplement  j'attendais qu'il y ait une opportunité  sur un projet cinématographique lors des festivals, les rencontres, les ateliers, et aussi beaucoup Internet

 

Pensées Noires : Venons-en à vos réalisations, qu’avez-vous déjà sorties ?

André Yawo Mawuli ATAKOUI :  Avec la structure SELF MADE-MEN INDUSTRY nous nous avons travaillé sur des courts et longs métrages, des séries TV et des documentaires  certains comme "Ça Dérange", "Les Délires de Ismo Episode1", "Ça Tourne", "Tout se paie", "Page vierge", "Les Aventures de Toupi-Toupi" un projet du grand romancier Togolais Koffi Gomez etc...

 

Pensées Noires : Sur quel projet travaillez-vous actuellement?

André Yawo Mawuli ATAKOUI :  Actuellement nous sommes sur plusieurs volets en même temps à savoir des émissions télés et web, un projet long métrage et série en attente, le catalogue des techniciens du cinéma et si vous permettez j’en profite pour faire un coucou à ma collaboratrice et productrice Sitou Ayité avec qui on a eu le catalogue des comédiens, et plein d'autres choses qu'on dévoilera plus tard, je dis un sincère merci à ma Team qui ne ménage aucun effort pour arriver à nos fins, c'est eux qui font tout le grand boulot.

 

Pensées Noires : Vous travaillez uniquement avec des acteurs togolais, il y’a-t-il une  raison cela?

André Yawo Mawuli ATAKOUI :  Oui en majorité des acteurs togolais  mais nous travaillons aussi avec quelques amis et connaissances dans d'autres pays mais nous pensons avant tout qu'il faille emmener le cinéma Togolais et ses acteurs (comédiens comme Techniciens) plus loin, qu'ils soient connus, qu'ils gagnent dans leur métier, qu'ils soient des personnes de référence, qu'ils soient des modèles et pour cela nous n'avons pas le droit de dormir mais plutôt pousser plus loin. Et on ne s'arrête pas seulement au cinéma mais aussi dans la musique où nous sommes aussi positionnés depuis des années également.

 

Pensées Noires : Un défi pour 2019?

André Yawo Mawuli ATAKOUI : Notre seul défi c'est notre slogan  "Autrement et Bien", être la "Différence", c'est ça l'objectif et pour cela nous sommes ouvert à toutes belles collaborations pour la cause du cinéma, de la musique bref de la culture du Togo et du Monde.

Lire plus

ESSI KING HOUMEY, LA RÉVOLUTION DE LA COSMÉTIQUE

by

Alain Mouaka

Posté le June 8, 2019 10:17


essi.jpg

Africaine et petite fille de Nana Benz Essi King Houmey avait tous les signaux pour être une passionnée de l’Afrique. Comment ne pas réussir quand t - on fait de sa passion un métier dira un sage ; Pour preuve Essi King Houmey est à l’initiative d’un événement baptisé « LES SPLENDEURS DE LA BEAUTE AFRICAINE » qui met en avant des femmes et des hommes qui comme elle se battent pour sublimer la beauté africaine sous toutes ses formes. Pensées Noires magazine vous plonge dans les méandres à penser de la créatrice de la  marque cosmétiques 100% naturelle Lucy and Clara, mère de famille et femme d’affaire qui doit tout en son Seigneur et Sauveur.

 

Pensées Noires : Essi King Houmey comment en arrive t- on a être sous le charme de la cosmétique et en faire sa profession, il ya t-il eu un déclic dans votre cas?

Essi King Houmey : La genèse de la marque LUCY & CLARA est assez inhabituelle. Ayant été dotée par la nature d’une impressionnante touffe de cheveux crépus et ayant décidé de ne plus souffrir pour me faire coiffer, à l’âge de 8 ans, j’ai commencé à confectionner mes crèmes. Mon ingrédient de prédilection fut et restera le beurre de Karité. Associé à des huiles végétales naturelles telles que l’huile de coco, l’huile du palmiste, l’huile d’avocat ou encore l’huile d’olive, le beurre de Karité fit des merveilles sur mes cheveux difficiles à coiffer. LUCY est le prénom de ma grand-mère, une des premières femmes afros à ouvrir un salon de beauté à New-York dans les années 60. CLARA fut sa mère, mon arrière-grand-mère, une femme extraordinaire qui a toujours défendu la beauté naturelle sans fards, ni artifices. Ma gamme de produits leur rend hommage. Puisse leur souvenir m’accompagner et faire de moi une ambassadrice de la beauté au naturel !

 

Pensées Noires : Vous êtes la créatrice de la  marque cosmétiques 100% naturelle Lucy and Clara, présentez nous la ?

Essi King Houmey : Ma marque Lucy & Clara est une marque de cosmétiques 100% naturels à base d’ingrédients bios choisis avec soin et venant de tout le continent africain. Il s’agit du beurre de karité, du beurre de cacao, du beurre de lait de chèvre (origine Sahel) par exemple, d’huiles diverses obtenues à première pression à froid telles que l’huile de palmiste, de baobab, de neem, d’argan, du dattier du désert, touloucouna, moringa ect.. Le but de ma marque LUCY & CLARA est de contribuer activement à l’épanouissement de toutes les femmes des coopératives avec lesquelles je travaille à travers tout le continent Africain. Je travaille également avec des femmes d’Amérique Latine et d’Asie qui me fournissent des ingrédients rares comme la masse de cacao (origine Vénézuela), le beurre de murumuru, le beurre de cupacua, l’huile d’amla, l’huile de rose musquée (origine inde). La synergie entre l’Asie et l’Afrique est juste SUBLIME !

 

Pensées Noires : Vous êtes basée à Paris et y travaillez, comment est perçu votre produit dans le milieu afro et  européen?

Essi King Houmey : En effet, je suis basée à Paris mais résolument tournée vers l’international car ma clientèle est internationale. Il faut en préambule comprendre que les problèmes de cheveu sont identiques à tout type de couleur de peau ou d’origine. Il faut bien évidemment connaitre son type de cheveu pour trouver les solutions adaptées. La marque Lucy & Clara est très appréciée par toutes les femmes peu importe leur origine, type de peau ou couleurs. J’ai en effet des clientes métisses, noires, caucasiennes, indiennes, péruviennes, américaines… Les problématiques de cheveu sont les mêmes. Je le comprends et mon ambition est d’apporter des solutions durables à mes clientes !

 

Pensées Noires : Vous êtes à l'initiative d'un événement qui aura lieu le samedi 29 juin à la villa à Lomé, dites nous en un peu plus ?

Essi King Houmey : L’événement du Samedi 29 juin 2019 est une célébration de la beauté africaine. Oui nous sommes belles et fières de notre héritage culturel. Je souhaite mettre en avant des femmes et des hommes qui comme moi se battent pour sublimer la beauté africaine sous toutes ses formes. L’événement LES SPLENDEURS DE LA BEAUTE AFRICAINE se tiendra à la Villa le samedi 29 juin 2019 à partir de 14h avec au programme :

  • Une conférence débat sur le thème « l’amour de nos cheveux est le commencement de l’acceptation de soi » co-animée par moi-même et Chimène Sossah, directrice du salon LORENOR à Cotonou
  • Des ateliers tutos autour du soin et de l’entretien du cheveu crépu
  • Des ateliers attachés foulards et maquillage
  • Un atelier dégustation des produits du terroir
  • Un défilé de mode Homme, femme et enfant avec les marques ANGELINA CREPPY, ONENEY, IYANA CREA & WAXAUDIS sous le patronage de Jacques Logoh du FIMO 228
  • Présentation de notre sponsor officiel ARIA TOGO, courtier en Assurances

 

Pensées Noires : A la liste de vos activités s'ajoute votre prêt à porter « Angelina Creppy » qui a pour défi redonner au Wax sa marque de  grandeur, comment vous y prenez-vous ?

Essi King Houmey : Je suis petite fille de Nana Benz et je suis née dans le pagne. Ma grand-mère ANGELINA CREPPY était styliste et vendeuse de pagnes. Je suis une amoureuse du wax. Au travers de ma marque, je veux rendre un vibrant hommage à la femme extraordinaire qu’elle fut. Mon ambition est de sublimer nos tenues avec des touches de wax. Chaque femme a son style à elle et le wax est à mes yeux une expression aboutie de l’originalité du style de chacune.

 

Pensées Noires : L'Afrique est votre source d'inspiration pour ne pas dire est au centre de vos préoccupations, un message à l'endroit de cette génération d'hommes et femmes qui se battent pour faire briller le vieux continent ?

Essi King Houmey : Mon message est le suivant AVEC DIEU TOUT EST POSSIBLE !! Le fondement de ma vie est ma foi en notre Seigneur et avec lui, nous irons de gloire en gloire. Alors à tous ceux qui se battent pour faire briller l’Afrique, je dis ceci « Remettez votre vie à Dieu, laissez lui la première place et il fera le travail pour vous ! »

 

Lire plus

APPEL À CANDIDATURES : PRIX AFRICA 35.35

by

Alain Mouaka

Posté le June 3, 2019 14:09


JOSEY.jpg

L’Association 3535 lance un appel à candidatures aux jeunes talents africains pour ses « Prix Africa 35.35 ». Les artistes (musiciens, compositeurs, interprètes) sont également concernés.

Le Prix Africa 35.35 récompense 35 personnalités de moins de 35 ans de l'Afrique ou de la diaspora africaine qui comptent des réalisations exceptionnelles dans leurs communautés. Les récompenses mettent en l’honneur des patrons de start-ups, des innovateurs, des chercheurs, mais aussi des artistes, des acteurs de la sphère littéraire ou des cadres d'entreprise, toute une jeune garde ambitieuse qui se veut être les leaders africains de demain.

Fondé en 2016, anciennement connu sous l’appellation « Francophonie 35.35 », ce palmarès a primé en 3 ans 105 jeunes issus de 29 pays.
Cette année, la cérémonie de remise des prix se déroulera du 24 au 25 Novembre prochain au Swiss Spirit Hotel & Suites Alisa, Accra (Ghana).

Quelles sont les catégories primées ?

Les Prix 35.35 récompensent les talents africains dans 13 catégories, à savoir :

  • Musique
  • Agriculture et Agri Business
  • Arts, Culture et Mode
  • Blog et Innovation Média
  • Cadre d'Entreprise
  • Education
  • Entrepreneuriat
  • Entrepreneuriat dans les Médias
  • Interprétation Cinéma (Acteur/ Actrice)
  • Personnalité TV/ Radio
  • Plaidoyer et Action Communautaire
  • Service Public
  • Technologie

Quels sont les critères de sélection ?

Un Jury international et indépendant sélectionnera les lauréats selon les 3 critères suivants : leadership du postulant (20%), nature innovante de son travail (30%), Impact positif (50%).

Quelles sont les récompenses attendues pour les lauréats ?

Parmi les 35 lauréats, le Jury désignera lors d'une cérémonie de récompense à Accra (Ghana), le Jeune Africain de l'Année qui aura brillé par son impact exceptionnel.

Le Super Prix Jeune Africain de l'Année recevra une récompense en cash et une exposition particulière auprès des médias. Tous les lauréats recevront un trophée, un certificat et un séjour de leadership et renforcement de capacités à Accra pris en charge par les organisateurs.

N.B. les frais de voyage vers et depuis le Ghana sont couverts par les lauréats. Les organisateurs prendront en charge le séjour à Accra.

Comment soumettre sa candidature ?

Les candidatures sont envoyées via un formulaire disponible ici.

La date limite d’envoi des dossiers est fixée au 30 juin 2019.

Pour des renseignements complémentaires, visitez le site web d’Africa 35.35

Source : https://www.musicinafrica.net/fr/magazine/appel-candidatures-prix-africa-3535

Lire plus

Recherche articles

Récents


203.png
February 18, 2020 11:31
Rd congo / le coin du penseur


Magazines gratuits !



Voir plus