mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique
image003.jpg
Association
PN logo.jpg
Mon AFRIQUE

Magazine Rubrique:musiques

BLACK T, LE IGWE DE LA MUSIQUE TOGOLAISE

by

Alain Mouaka

Posté le June 25, 2019 22:18


BLACK t3.jpg

Le travail acharné, l’humilité et le respect de l’autre tels sont les valeurs qui accompagnent l’artiste togolais Black T surnommé désormais le « Igwe » de la musique togolaise. La star aux multiples trophées après une tournée Européenne et Américaine qui a charmé son public revient avec un nouveau single , « Edoyé ».

 

Pensées Noires : Black T wezon looo (bienvenue en Ewe dialecte  parlé dans le Sud du Togo) Félicitation pour le travail acharné et le modèle que tu es aujourd’hui, revenons sur ton concert d’intronisation, le message était clair : Je suis le roi de la musique urbaine togolaise, c’est bien cela Black T ?

Black T : Oui bien sûr mais noté que je ne me suis pas levé un beau matin pour devenir Igwe de la musique Togolaise , j'ai dû travailler pendant des années dans ce domaine et le nom igwe vient de mes soldats (mes fans ) qui sont devenus aujourd'hui ma famille, ce sont eux qui m'ont surnommé comme ça  et c'est de la que l'idée du concert est arrivé et on s'est dit pourquoi ne pas l'officialiser devant la population donc voilà l’un des axes de réflexion du concert.

 

Pensées Noires : Que retenez-vous de ce concert ?

Black T : Beaucoup de choses, les fans, la scène, mes collaborateurs, je revois tellement de choses  que si je commence par les citer le temps qui nous ai accordé ne va pas suffire sérieux (rire) je suis juste heureux pour ceux qui ont cru en moi et je remercie le Bon Dieu pour toutes ses grâces.

 

Pensées Noires : Vous vous êtes forgés un mental de bosseur et gagneur, comment s’est faite votre collaboration avec le roi de la musique togolaise King Mensah sur le titre Jamais Abandonner ?

Black T : (Rire... )  Il y a un adage qui dit  l'enfant qui sait bien se laver les mains peut manger à la table des rois où avec le roi bien sûr (rire). C'est l'humilité qui nous élève,   je profite de l'occasion si vous me permettez pour lui dire encore une fois merci pour la confiance, Toute ma considération à Papa King Mensah.

 

Pensées Noires : Vous êtes revenus récemment d’une tournée européenne et Américaine, faites nous un résumé de ce séjour ?

Black T : je commencerai par dire  mille mercis à vous pour le soutien et à tous ceux qui ont des pensées  positives envers ma musique et la culture Togolaise en général.  Par rapport à la tournée, Dieu merci ça s'est bien passée, les spectacles se sont bien déroulés , la différence est que si tu n'es pas aimé au pays on ne peut jamais t'inviter par la diaspora et pour preuve vous avez vue les images et  les vidéos donc c'était pas du jeu, j'ai donné le meilleur de moi et nous avons pu attirer la curiosité des étrangers  de l'autre côté, ils ont commencé par s'intéresser à la musique togolaise bref j'ai porté haut les couleurs de mon pays et ce n'est que le début. Laisser moi vous dire qu’il y a une équipe solide qui travaille jour et nuit pour l'évolution de la musique togolaise à la diaspora. Je ne peux pas les citer ils sont nombreux et  c'est encore une occasion pour moi de leurs dire merci.

 

Pensées Noires : Edoyé est votre nouveau single, quel est le message que vous souhaitez passer à vos fans ?

Black T : Tout d'abord  Edoyé veut dire  boulot ou travail. Sur ce nouveau  projet je parle du travail, j’exhorte tous ceux qui cherchent leurs pains quotidiens à travers un job de ne pas se laisser au désespoir,  je convie aussi ceux qui n’ont pas encore d’emploi fixe  de ne pas  rester les bras croisés en attendant que quelqu'un vienne  leur donner à manger ; Edoyé est Une manière pour  moi d'encourager les jeunes à se battre.  Et retenez que le son est partout dans les playlist, merci à radio TaxiFm Togo pour le soutient ;  ceux qui n'ont pas encore téléchargé cette chanson je vous invite à le faire sur mon site wwwblacktigwe.com  YouTube , Spotify , deezer  ITunes , showdebabi  , anoumabo.com et bien d'autres plateformes .

 

Pensées Noires : Vous êtes très proche du peuple, ne serait ce pas là le secret de votre réussite ?

Black T : A ce jour je n'ai plus des fans mais plutôt une famille et si on parle d'une famille c'est que vous êtes  tout le  temps ensemble  donc voilà un peu mon secret.

 

Pensées Noires : Vous signez du lable Akuestar toutes vos nouvelles sorties de titre,  est ce votre nouveau label ou partenaire à Chronos one ?

Black T : Akuestar n'est pas un label mais plutôt une structure de communication et Événementiels et j'ai pas signé avec cette belle structure ; Je juste vous dire que son Directeur est quelqu'un qui a un  grand cœur et discret, il m'apporte beaucoup et vous comprenez Pensées Noires magazine qu’il y’a des choses que je ne peux dévoiler (rire) donc cette collaboration est une action du cœur.

 

Pensées Noires : Black T un projet en cours pour fin 2019 ?

Black T : Oui  oui plein de projets, bientôt vous en saurez plus.

 

Pensées Noires : Vous êtes un modèle de réussite pour les jeunes aujourd’hui, quel est votre message à l’endroit de la jeunesse togolaise et africaine qui se bat de toutes ses forces pour réussir ?

Black T : Ne jamais Abandonner, ne jamais lâcher, faire au mieux ce que l’on sait faire et surtout être positif dans la vie et travailleur car  la victoire est au bout de l'effort. L'Afrique doit changer comme l'Europe, l’Asie, les Etats Unis,  on a beaucoup de potentialités en Afrique d'ailleurs c'est le berceau de l’humanité.

 

Pensées Noires : Black T tu es très adulé par la gente féminine on le voit lors de tes concerts, On parle beaucoup de la place de la femme dans la société aujourd’hui, pour clôturer cet échange quel est ton regard sur le sujet ?

Black T : je pense qu’aujourd’hui on est tous d’accord que la femme peut faire ce que l’homme fait,  pour preuve nous avons des ministres  femmes au Togo comme ma maman chérie Madame Dogbè  bref  Le reste c'est la compréhension (rire)

 

Lire plus

KIFF NO BEAT, L'ERE DES BLEDARDS.

by

Alain Mouaka

Posté le June 25, 2019 20:23


KNB- BITNF- COVER.jpeg

« Bledard is the New Fresh » est enfin là. L’album tant attendu des 5Loups de la Côte d’Ivoire fait déjà mouche et c’est à raison que Pensées Noires magazine est allé à la rencontre de Elow’n,  Didi B, Black K, jochaar et Eljay du  Kiff No Beat considéré aujourd’hui  comme la révolution Hip Hop du continent.  

 

Pensées Noires : Kiff No Beat merci d’avoir dit oui à l’invitation de Pensées Noires mag sachant que vous avez un temps hyper chargé en ce moment

Kiff No Beat : Merci Pensées Noires magazine pour l’invitation et le soutient à la musique africaine.

 

Pensées Noires : « Bledard is the New Fresh » est le titre de votre album tant attendu, que cache cette dénomination ?

Kiff No Beat : « Bledard is the New Fresh » c’est pour revendiquer l’Afrique, c’est pour dire que c’est l’Africain qui est à la mode maintenant ; c’est être bledard qui est à la mode, on veut valoriser le blédard tout simplement.

 

Pensées Noires : Quels sont les messages que renferment cet album ?

Kiff No Beat : Dans cet album on a assez de messages, on parle de drogue, des filles qui se droguent, des vieux qui cherchent les petites filles du quartier comme Jannot, On parle aussi des africains qui sont prêts à se tuer pour aller en Europe, on déplore cela car pour nous la chose à faire c’est travailler sur le continent se construire en Afrique, on évoque aussi la fête , on évoque aussi la reconnaissance dans notre album car il est important d’être reconnaissant dans la vie, nous vous invitons à écouter le titre « N’oublie pas », on prône le travail également sur le titre « Yaka dormir », tant que la maman n’a pas sa villa, tant que le daron n’a pas sa voiture, tant que le petit frère n’a pas sa montre de luxe on n’a pas le droit de dormir on doit se battre pour la famille donc on motive si vous voulez la jeunesse à lutter fort, et dans « Alléluia » on parle de prière car il ne faut pas oublier Dieu, on doit le mettre dans chaque chose que l’on fait.

 

Pensées Noires : « Csk » parle en bien de ce projet sonore est bénéficie de la collaboration de Vegedream qui sont les invités de « Bledard is the New Fresh » ?

Kiff No Beat : Sur l’album on a invité Vegedream , Kaaris, Dadju, Sofiane et Abou De Beng, cinq (5) featurings , on a pas voulu faire plus car on voulait avoir du temps aussi pour nous exprimer, donc la  réédition il y’aura d’autres collaborations inchallah.

 

Pensées Noires : Kiff No Beat est considéré comme  l’une des références Hip Hop du moment, on parle même de révolution, quel est le secret de cette réussite ?

Kiff No Beat : Pour atteindre le niveau que le groupe a aujourd’hui le secret c’est le travail, on ne s’est pas levé un matin et lendemain être Kiff No Beat et que nos chansons atteignent tous ces fans que l’on a aujourd’hui, non,  on a commencé tout petit et à force de travailler, travailler, à force de réfléchir sur le comment à faire plus et bien  que aujourd’hui on a atteint ce niveau, le seul secret c’est le travail, on a bara on s’est battu, on a beaucoup travailler pour arriver là où on est aujourd’hui, donc pas de secret le seul secret c’est le travail et rien d’autre.

 

Pensées Noires : Vous signez Universal Music Africa, c’est évidement une force pour les 5 Loups de la Côte d’Ivoire ?

Kiff No Beat : Il faut dire que depuis que l’on a signé avec Universal tout se passe bien même si au début on a mis du temps avant de s’organiser on a rencontré quelques problèmes mais actuellement on peut dire que tout se passe très bien et la collaboration avec Universal est sur les rails, sur cet album vous voyez vous-même la promo, l’organisation, les clips, les retours ; On est donc en phase avec notre public, on va dire que l’on est satisfait de cette collaboration on est plus professionnel qu’avant.  

 

Pensées Noires : Dans Yaka dormir le message est claire seul le travail paye, comment fait-on pour continuer quand tout va mal ?

Kiff No Beat : Quand tout va mal pour avoir de la force on pense à quand ça n’allait pas du tout au début en 2009, parce lorsque les choses vont mal en 2019 elles ne peuvent pas être pires que 2010 par exemple, du coup on se dit que l’on a déjà vécu pire, cela nous motive nous donne de la force à bosser, à continuer, et comme on sait que l’on a un objectif à atteindre on ne baisse pas les bras ; Quand t - on regarde le nombre de personnes qui sont autour de nous, qui croient , qui croient en notre musique honnêtement on ne peut pas les décevoir, on est donc obligé de continuer ce que l’on a commencé.

 

Pensées Noires : Comment se procurer « Bledard is the New Fresh » ?

Kiff No Beat :  « Bledard is the New Fresh » est disponible sur itunes en téléchargement et en streaming sur deezer et spotify , également sur dexter et sur jumia en Côte d’Ivoire et dans tous les pays où il y’a jumia.

 

Pensées Noires : Quels sont les projets autour de cet album ?

Kiff No Beat : « Bledard is the New Fresh »  est sorti c’est vrai, il nous reste à faire la communication, la promo partout en Côte d’Ivoire, la promo sur internet, promo medias, promo radios, après on viendra dans tous les pays où Kiff No Beat a des fans, on viendra au Togo pour un concert et une séance dédicace  aussi clin d’œil à Pensées Noires mag basé sur place. On a une tournée africaine de prévue avec plus de dix dates, tout est entrain de se mettre en place dès que c’est bon vous aurez toutes les infos sur nos comptes, toutes nos pages Intagram, twitter et facebook, il y’aura aussi de gros gros clips, ça arrive lourd.

 

Pensées Noires : Vous forcez le respect et incitez au travail, toute personne peut-elle réussir en Afrique ?

Kiff No Beat : Mais bien sûr on est la preuve vivante ; En plus nous savons que l’Afrique est le Berceau de l’humanité, le réservoir du monde actuellement donc on ne va pas laisser là où il y’a le diamant pour espérer avoir le sorgho quelque part en Europe , on a déjà tout ici en faite, tout le monde peut réussir en Afrique, il faut juste se battre et savoir comment se battre ; Nous avons abordé cette thématique dans l’album sur le titre L’Africain, nous exhortons notre jeunesse à rester en Afrique car il est possible de se construire sur le continent , c’est le gros message de  « Bledard is the New Fresh » . Merci la famille on est ensemble.

 

Lire plus

PEEWII SORT L'ALBUM LOGOTI

by

Alain Mouaka

Posté le June 21, 2019 18:17


Pee.jpg

Chaque sortie de  chansons de l’artiste sont attendues par son public dans l’espoir de capter un nouveau punchline ou une nouvelle tournure de style  dont il a le secret. Le rappeur togolais Peewii en juste quelques années a réussi à bâtir un nom dans la sphère musicale urbaine togolaise, un travail acharné qui se concrétise par la sortie de son premier album griffé «  Logoti » .

 

Pensées Noires : Pour les internautes qui te découvrent pour la première fois, veux tu bien te présenter aux lecteurs de Pensées Noires magazine

Peewii : Glamata (Salutation) à tout les lecteurs de Pensées Noires magazine, je suis PEEWII, artiste rappeur , auteur et compositeur togolais 

 

Pensées Noires : Tu aimes à le dire en chanson, tu ne vis que pour la musique, comment as-tu découvert cet art ?

Passionné par la musique depuis tout petit, je m’exerçais déjà avec des freestyles tout en m’inspirant de grosses pointures du rap d’un peu partout. En classe de 4ème déjà, j'avais  un groupe de rap (R.E.B.E.L) avec quelques-uns de mes camarades de classe. J'ai du attendre jusqu'à 2014 pour terminer mes études supérieures avant de me lancer  officiellement dans la musique.

 

Pensées Noires : Pourquoi Peewii pour nom de scène ?

PEEWII était un surnom de gosse que mon grand-père m'avais donné ce qui veut dire « enfant agité » (rire) .

 

Pensées Noires : Quel est le titre qui vous a révélé au public Peewii ?

Le titre qui m'a révélé au public c'est (LOGOTI) sortie en 2016

 

Pensées Noires : Ton rap en langue (Ewe) et ton flow ont vite  attisé les commentaires des mélomanes et peut être même bâti ton statut d’artiste, est-ce là pour toi les clés de ton succès ou tu dois ta crédibilité à d’autres attributs ?  

En effet, je suis l’un des rares rappeurs togolais qui ont la facilité de manier l’éwé, langue locale togolaise pour véhiculer les messages et faire des jeux de mots.  Je me suis imposé dans le Rap Game à travers mes punchlines qui sont souvent perçus comme des paraboles pour les fans et comme des incantations par les aliénés (rire).

 

Pensées Noires : Ton premier album sort le 6Juillet prochain à L’Institut Français du Togo, il est baptisé Logoti, que veut dire Logoti ?

Un Logoti est Un baobab sacré aussi impressionnant que mythique. Personnellement je trouve que le marché musical et surtout le rap devient de plus en plus saturé et donc pour vraiment se tailler une place, il faut être à la fois talentueux et excellent pour être le meilleur et tel un baobab dans une forêt, je reste imposant au vu et au su de tous.

 

Pensées Noires : Quels sont les messages que véhiculent l’album Logoti ?

Je touche à tous les thèmes comme entre autres, la méfiance, la vigilance, l'éveil de conscience, des conseils,  le pardon, l’amour ect....

 

Pensées Noires : Quels sont les projets qui sont nourris autour de cet album ?

Il y aura bientôt un d'un concert dédicace en Aout on travaille dur pour cela, on prévoit également  des tournés mais pour le moment on charbonne au calme et on se prépare afin de bien faire les choses.

 

Pensées Noires : Une pensée pour vos fans avant de boucler cet entretient ?

à mes fans, je leur passe le salam ,  qu'ils continuent par me supporter de prêt comme de loin. L'aventure continue, merci où qu’ils soient en ce moment.

 

 

 

 

 

 

 

Lire plus