mannequin.jpg
Mode
miriam.jpg
Memoire
tyrese.jpg
cinéma
miss 5.png
Fashion
art2.webp
Art
logo Grace Diffusion.jpg
Musique Gospel
QUEEN ETEME.jpg
musique
image003.jpg
Association

Magazine Rubrique:musiques

TOGO / KING MENSAH FERA VIBRER LE PALAIS DES CONGRÈS DE LOMÉ LE 18 JANVIER

by

Alain Mouaka

Posté le January 14, 2020 08:59


king 2.jpg

Humble, toujours à l’écoute, prêt à servir l’autre, artiste talentueux, grand frère, africain jusqu’à la moelle, fier de ses origines, ils ont tous un témoignage élogieux, amis, fans ou artistes au sujet de celui qu’ils ont intronisé Roi de la musique togolaise King Mensah.

« Ses chansons parlent de sujets profonds qui nous touchent c’est pour cela qu’on l’aime. » Fan

« Cela fait des années que je connais King Mensah et je remercie au passage l’artiste Amen Viana qui a permis cette rencontre avec le Roi (rire). King Mensah est un artiste humble, il ne vous prend pas de haut et je peux vous dire que c’est ce monsieur qui m’a fait aimé la musique africaine, une musique en laquelle il croit beaucoup, et depuis l’album Sessimé nous en sommes tous convaincus (rire) » Kokou Deca / artiste de la chanson

« C’est un homme au grand cœur, pour mon premier concert marquant mes 15ans de carrière qui a eu lieu à Adétikopé le 4Janvier dernier il a été d’un grand soutient. D’abord il m’a dit petit frère je serais là pour ton événement et à lui d’ajouter je te soutiens allons y, avance je suis à tes côtés waouhh ça m’a touché et galvanisé le reste je garde ça pour moi (rire).   Concernant sa musique je vous invite à l’écoutez encore et encore, il n’ya rien à dire c’est le Roi de la musique togolaise » Toto Patrick / artiste

« King Mensah dit des vérités quand il chante et  quand vous l’écoutez parler vous savez que vous êtes en face d’un sage. »Fan

Vingt ans de carrière portée par la même énergie, le même sourire, une sensibilisation à l’amour du prochain, une forte dévotion pour sa musique mais pas seulement, ses convictions pour un meilleur devenir de ce continent n’ont pas changé, ce continent si riche qui a tout offrir à son peuple, ce continent dont la richesse culturelle est son trésor et il ne manque pas de le rappeler dans ses chansons. Et telle une mission qui doit être dignement remplie, King Mensah est au 9em palier de sa discographie cette année avec un magnifique album baptisé Denygban, un hommage à l’Afrique et à son pays le Togo, pays qui est invité le 18 Janvier au Palais des Congrès de Lomé pour vivre en live les plus belles chansons du King et découvrir son nouveau projet sonore.

« Ce qui va se passer au Palais des Congrès de Lomé est un voyage musical du Nord au Sud, de l’Est à L’Ouest. Nous allons chanter les chansons de King Mensah ensemble, revisiter tous mes albums et s’arrêter au 9em Denygban (rire). Ce nouvel album est le témoignage de mon amour pour mon continent et mon pays et vous le savez notre musique qui m’est si cher. On nous a toujours dit pour avancer il ne faut pas voir que le bout  de son nez mais concernant la musique togolaise je dis qu’il faudrait penser à s’intéresser qu’à notre nez (rire) car nous passons à côté de quelque chose, notre musique est riche, on se doit de la porter au plus haut. Ce nouvel album Denygban est un appel à reconsidérer l’image que nous avons de l’Afrique et cela passe par la considération de ses traditions aussi et l’un des témoignages est notre façon de nous habiller, c’est pour cela que j’invite tous mes fans en tenue traditionnelle le 18 Janvier au Palais des Congrès de Lomé, nous allons ensemble célébrer l’Afrique et le Togo.» King Mensah

Premier artiste Togolais à inviter ses fans au Stade de Kégué et ses 30 mille places un 26 décembre de l’année 2011 pour un géant concert live, des distinctions longues comme le bras en reconnaissance pour sa contribution à la renommée de la musique togolaise dont deux  awards aux Koras (en 2000 et 2004), dans la catégorie "musique traditionnelle", danseur et chorégraphe, Comme à son habitude King Mensah promet un spectacle intense à ses fans mais attention l’heure est de rigueur pour cette fois, 20h fermeture des portes du Palais des Congrès de Lomé. Bon concert à tous.

Lire plus

TOGO / WIN MARIUS, UNE VOIX QUI LOUE LE CRÉATEUR.

by

Alain Mouaka

Posté le January 9, 2020 19:43


win marius.jpg

Sa progression fulgurante dans la musique et ses actions sociales ne passent pas inaperçues. Nominé en 2019 dans deux événements de poids qui priment les acteurs culturels les plus méritants du Togo en une année d’exercice à savoir All Musik Awards organisé par radio Zéphyr et The Heroes initiative de l’agence Gold Communication, Win Marius fait partie des artistes qu’il faudra suivre en 2020. Pensées Noires voulait en savoir un peu plus en s’invitant dans les méandres à penser de cet artiste qui casse les codes.

 

Pensées Noires : Win Marius merci d'avoir dit oui à l'invitation de Pensées Noires. Vous êtes artiste de la chanson gospel, quels sont les vœux que nous pourrions vous souhaiter en ce début d'année 2020 ?

Win Marius : Bonjour Pensées Noires, un honneur pour moi d'être votre invité. Merci bien! Bonne et heureuse année 2020 à toute l'équipe. Pour mes vœux, je souhaite par la grâce de Dieu être en bonne santé et être encore plus proche de Dieu  car c'est en cela que j'aurais la prospérité dans toutes mes activités. Que Dieu me mette au large et qu'il élargisse ma tente dans tous les domaines de ma vie. Je souhaite la même chose pour vous et à toute votre équipe.

 

Pensées Noires : 2o19 a été une belle année pour vous, vous l'avez clôturé avec un titre à succès Ekanwoa et un  événement de danse pour   couronner le tout, Ekanwoa Dance Battle, revenons au titre, que souhaitiez-vous passer comme message dans cette chanson?

Win Marius : Je rends grâce à Dieu car comme vous venez de le dire, évidemment 2019 a été une année glorieuse. Ekanwoa est mon tout dernier single lancé le 03 septembre 2019. Cette chanson est en deux partie. La première partie s'adresse  à Satan et à ses adeptes. Ekanwoa est une interrogation, et c'est en mina, une langue parlée au sud Togo et cela veut dire : " est ce ton affaire?». Si Dieu me bénit EKANWOA, si j'avance EKANWOA, si je prospère EKANWOA et même si je ne prospère pas EKANWOA.    La deuxième partie est une prière contre les œuvres de l'ennemi.

 

Pensées Noires : Le succès  au sein de la sphère chrétienne est-il jalousé ou le message est adressé aux populations du monde ?

Tant dans la sphère chrétienne qu'ailleurs la jalousie existe. Le message s'adresse à Satan, ses adeptes et à tous ceux qui sont manipulés par lui. Plusieurs sont ceux qui mettent leurs bouches dans des affaires des autres, dans ce qui ne les concernent pas. C'est à eux cette chanson EKANWOA .

 

Pensées Noires : En moins de 5 années de ministère votre nom est plutôt bien connu du milieu gospel que celui du showbiz, qu'est ce qui fait votre succès ?

Je rends grâce à Dieu d'abord pour ça car il est la source de mes inspirations. Pour moi le meilleur reste à venir mais jusqu’ici je dois mon succès à mon créateur Dieu, le Père, le fils et le Saint Esprit. Plus je m'attache à lui plus il m'inspire et ses inspirations me révèlent au monde. Bref mon succès vient de Dieu et du travail bien fait, mon équipe et moi travaillons dur pour la gloire de Dieu et la satisfaction de son peuple. Je profite pour dire un grand merci à toute l’équipe « TEAM WINMARIUS » Merci!

 

Pensées Noires : Vous êtes très aimé du côté de la Côte d’Ivoire, il se dit aussi dans les coulisses qu'une collaboration n'est pas à exclure pour 2020 avec un artiste ivoirien, vous confirmez?

Oui je confirme. C'est vrai j'ai beaucoup de fans en Côte D'ivoire et ceci est dû à la promotion de ma chanson JE SUIS SAUVE là-bas en plus c'est du Coupé Décalé, une musique de chez eux. J'aime aussi beaucoup la Côte d’ivoire car en Afrique de l'ouest c'est l'un des pays qui non seulement regorge le plus grand nombre de bons musiciens et chanteurs mais aussi où la musique est une  industrie digne de ce nom. Pour la collaboration c'est vrai (rire) mais pour le moment chut.

 

Pensées Noires : On vous doit l'évènement Ekanwoa Dance Battle qui a eu lieu le 22 Décembre dernier à l'Espace Level de Lomé, une compétition de danse, de quoi il était vraiment question ?

EKANWO DANCE BATTLE est une compétition de danse qui  vise d’une part à  faire connaitre ma chanson EKANWOA et d’autre part à mettre en lumière la danse et les groupes de danse dans les milieux gospel au Togo. En effet dans nos églises aujourd’hui nous rencontrons plusieurs groupes de danse avec de différents styles de pas. La danse depuis la nuit des temps fait partie de l’adoration chrétienne. La Bible dit dans 2 Samuel 6 v 14, je cite « David dansait de toute sa force devant l'Eternel, et il était ceint d'un éphod de lin ».  Promouvoir donc la danse dans les milieux gospels est aujourd’hui nécessaire à la contribution de l’avancement de l’œuvre de Dieu. EKANWOA DANCE BATTLE a été un succès et donc soldé par la promotion de trois groupes, lesquelles ont été primés et qui figureront dans la vidéo clip de EKANWOA.

 

Pensées Noires : Quand on évoque le gospel on est focalisé sur la musique, est-ce à dire que vous insufflez un nouveau modèle, une nouvelle vision dans cette dimension spirituelle ?

A mon humble avis,  penser que le gospel s’arrête juste à la musique est une erreur. En Christ il y’a tout, et comme les autres  genres  de musique je pense que la musique Gospel est une industrie et la danse en fait partie. Naturellement  j’aime innover et faire rêver le monde du gospel et Ekanwoa Dance Battle est une infime partie de mes innovations, nous prions Dieu de nous accorder la santé et la grâce pour que 2020 soit une année beaucoup plus axée sur de grandes innovations dans les milieux Gospels.

 

Pensées Noires : Après la danse qu'est ce qui va suivre, la comédie, le théâtre, le sport etc...?

(Rire) bien sûr que je suis un acteur, j'ai déjà joué dans des séries ici à Lomé, SAGA DES BRANCHES avec la réalisatrice CAROLE SIMFEYEDJEWA et  SENAM avec Paul James. J'aime beaucoup le sport car j'en ai besoin pour être en forme vu que la plupart de mes concerts sont hyper mouvementés et donc j'ai besoin de souffle pour tenir du début à la fin. Innovation dans le sport pourquoi pas, la musique rime avec le Sport. On garde le suspens (rire).

 

Pensées Noires : Depuis quelques mois vous arborez la marque du label Grace Diffusion, une maison de production et évènementiel impliquée à fond dans le gospel, quel contrat vous lie à cette structure ?

Bien sûr, d’abord merci à Mr. John LAWANI, Le DG de GRACE DIFFUSION un homme que je respecte et admire beaucoup pour la soif intense et le dévouement qu’il incarne avec pour objectif  voir la jeunesse chrétienne togolaise aller à une dimension supérieure dans l’adoration et dans le Showbiz Chrétien. En effet, c’est quelqu’un qui aime beaucoup ce que je fais et me soutien énormément pour l’avancement de ma carrière artistique pour preuve il n’a pas hésité à être le parrain de mon projet EKANWOA DANCE BATTLE.  Pour le moment aucun contrat officiel ne nous lie à part des Brookings de prestation.

 

Pensées Noires : 2019 a été une année assez mouvementé pour vous dans le bon sens bien sûr, Burkina Faso, Côté d'Ivoire et Gabon, dites-nous en un peu plus ?

 Je remercie Dieu pour cette grâce qui me permet de beaucoup me déplacer dans le cadre de mon ministère. En Mars2019 j'étais en Côte d'ivoire pour le lancement de la vidéo de mon tout premier Single en solo "JE SUIS SAUVE" et pour une petite tournée dans quelques églises d'Abidjan. En Novembre dernier j'étais invité sur le Burkina lors des programmes de la célébration des 20 ans de carrière de mon ainée, la sœur ElykemNoelie pour le concert GLORY 2019.   En décembre, le mois dernier donc,  j'étais invité par le Prophète Papa AC JEREMY au Gabon pour une prestation lors de la nuit de la traversée du 31 au 1er janvier. J'ai aussi profité pour faire une tournée dans quelques églises du Gabon et le constat était clair, le Gabon m'a aimé et surtout a aimé EKANWOA en créant le verbe Ekanwoatiser (rire) Vraiment le Gabon a été ekanwoatisé.

 

Pensées Noires : Win Marius travaille travaillez-vous  sur un projet en ce moment ?

Oui, j'ai beaucoup de projet en cours pour cette année ; Actuellement je travaille sur la vidéo de EKANWOA qui sortira très bientôt. On travaille sur des collaborations tant sur le plan national qu'international ; On est sur la finalisation de mon album et le grand concert EKANWOA dont la date vous sera révélée très bientôt.

 

Pensées Noires : Une photo de vous dans une rue de Lomé en prière pour un passant à genoux circule sur les réseaux sociaux, votre ministère va dans la rue en 2020?

Cette image a été prise lors de notre visite surprise rendue aux enfants démunis de la plage le 25 décembre dernier afin de fêter noël avec eux. C’était une âme qui a donné sa vie à JESUS CHRIST et que j’assistais dans la prière comme la parole de Dieu nous a recommandé de faire. En effet, depuis des années j'ai initié le projet Vêtement et Nourriture pour Tous, un projet dont la vison est d'envoyer des habits et de la  nourriture aux nécessiteux. Avec mon équipe nous avons déjà été dans trois prisons et une brigade pour mineurs du Togo aussi dans quelques orphelinats. Ma plus grande joie se trouve dans ce geste aux nécessiteux et cette aide ne s'arrête pas juste à la nourriture et à l'habillement car la Bible dit dans Mathieu 4:4 : « L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Donc j'apporte aussi la parole de Dieu à ceux qui n'ont pas encore Christ et ensuite je prie pour eux afin qu'ils soient délivrés et guéris. C'est notre vraie mission sur terre en tant que Chrétien.

 

Pensées Noires : 2020 vient de commencer par égrainer ses jours, pour finir Win Marius , un conseil à la jeunesse Togolaise et Africaine qui se battent pour réaliser leurs rêves ?

Étant un jeune je sais que la jeunesse africaine se bat pour joindre les deux bouts quand bien même nous sommes l’Espoir d’une Afrique émergente. Si j’ai un conseil ultime pour eux c’est de s’attacher à Dieu et de prier comme si leur réussite ne dépendait que de lui mais aussi de travailler comme si leur réussite ne dépendait que de cela, je suis sûr et convaincu qu’en faisant cela  la réussite est assurée. Merci à Pensées Noires pour cette opportunité et merci pour tout ce que vous faites pour mettre en lumières les cultures Africaines.

Lire plus

FRANCE / IFA, ENTRE MUSIQUE ET MÉDECINE

by

Alain Mouaka

Posté le January 7, 2020 18:05


IFA2.jpg

Franco-togolaise sous le charme de la musique depuis son plus jeune âge, IFA donne rasion aujourd'hui à ses pulsions qui l'ont fait aimer cet univers riche de sonorité. Artiste accomplie elle consacre tout de même une large partie de son temps à sa vocation, la médecine. Pensées Noires à le privilége de recevoit entre ces lignes une femme dynamique, ambitieuse et bourrée de talent.

 

Pensées Noires : IFA merci d’avoir acceptée de figurer parmi les toutes premières invitées de 2020 de Pensées Noires, que pourrait-on vous souhaiter pour cette année ?

IFA : Avec plaisir, merci de m'avoir invitée. La santé avant tout ; Mais aussi de faire connaitre et apprécier ma musique.

 

Pensées Noires : IFA vous êtes franco-togolaise, vous vivez en France, auteur, compositrice et interprète, IFA est-ce un acronyme?

IFA : Ça aurait pu mais IFA est un diminutif, mon prénom est Schérifa. IFA est même plus que ça, c'est comme ça que m'appellent mes proches et mes amis depuis mon plus jeune âge.

 

Pensées Noires : Vous jouissez d’une formation au conservatoire de musique de Reims, parlez nous un peu de ces années d’apprentissage

A l'âge de 12 ans mes parents m'ont permis de m'inscrire au conservatoire de musique car Ils me savaient passionnée de musique. Moi je voulais y aller car mon rêve était d'apprendre le piano. Mais après mon inscription on m'a dit que j'étais trop âgée pour commencer. J'ai pourtant choisi de poursuivre cette voie pendant 4 ans. J'étais un peu à part là-bas car dans ma classe j'étais la seule inscrite à ne pas faire d'instrument de musique. Mais ça me plaisait beaucoup. J'en ai fait tout mon collège les mercredis après-midi et ai arrêté au lycée.

Ça m'a permis d'acquérir les bases de solfège.

 

Pensées Noires : Comment s’est faite votre entrée dans le monde de la musique ?

Alors, comme vous avez dû l'entendre, 2019, pour moi, est un retour. J'ai fait un casting à mes 15 ans, dans ma ville natale où il y’avait Dove Attia, qui était jury de la nouvelle star à l'époque. C'était un gros concours avec une finale magistrale devant la cathédrale où j'ai fini 2eme. J'ai rencontré mes producteurs de l'époque grâce à ce concours. Avec eux j'ai fait plusieurs titres. Certains signés en maison de disque. En parallèle j'allais à la faculté de médecine. Alors que j'étais en 2eme année et que je venais d'obtenir mon concours de première année de médecine on m'a demandé de choisir entre la musique et la médecine et j'ai choisi la médecine. Pourquoi ? Non sans pression de mes parents (rires) qui m'ont dit qu'un médecin pouvait chanter ; Mais aussi car la médecine est également un choix du cœur. Mon ambition était de faire de la médecine humanitaire, de la médecine générale pour aider un maximum de personnes. Je trouvais le choix de la musique égoïste, alors j'ai arrêté. J'ai fait un long blocage, 10 ans. Je n'écoutais presque plus rien. Ça a été dur. Puis j'ai eu mes diplômes, j'ai terminé mes études et j'ai commencé à repenser à la musique. Au même moment j'ai rencontré des gens qui me proposaient des collaborations, et j'ai repris. En 2019 j'ai commencé par des covers, sans trop y croire, mais j'ai eu de très bons retours. Ça été encourageant.

 

Pensées Noires :  L’année 2019 a vu la sortie d’un projet sonore composé de six titres aux couleurs musicales très variées, dites nous en un peu plus ?

Mon premier EP est composé de 6 titres, tous avec des couleurs différentes. Tout est carré est pop urbaine, rap, mais aussi chanté. Mélonwo aux sonorités afro, noche aux sonorités salsa…Ils sont assez différents car je prends des risques sur chacun de mes titres. Je veux explorer mes limites et pourquoi ne pas aller plus loin encore.

 

Pensées Noires : chanteuse aux influences soul et rnb, quels sont vos modèles en chanson ?

Un de mes modèles est Beyoncé, elle a une maitrise extraordinaire de sa voix et c'est un show girl. Mais celles qui m'ont longtemps habitée sont WhitneyHouston et mariahCarey. En France c'était plutôt Wallen et Corneille. Plus actuellement j'écoute Dadju, Franglish, Jorja Smith, Lefa, Chilly, Nemir, Afro B, Toofan  et P-square

 

Pensées Noires : « Tout est carré » est le premier extrait de ce projet sorti le 25 Octobre, une alchimie suavement orchestrée entre les univers que sontrnb,pop et un clin d’œil au rap, que dit cette chanson ?

Tout est carré parle du début de l'histoire d'un couple où tout se passe bien. Ça pourrait être la rencontre de 2 adolescents, le début de leur histoire. On voit dans le clip que je rencontre un jeune homme qui me plait et réciproquement, avec qui je me projeté dans un schéma de vie parfait. Mais que parfois même quand tout est réuni on peut passer à côté d'une opportunité.

 

Pensées Noires : IFA vous êtes une diplômé en médecine générale, racontez nous une journée dans la peau du médecin ?

Ahah… je me lève tous les matins à la même heure je me prépare…j'arrive en retard…Je prends mon premier rendez-vous et je vois se succéder des patients tous tellement différents… avec chacun leurs problématiques, de tout âge, de tout milieu. Je n'ai pas le temps de m'ennuyer.et ainsi de suite jusqu' à midi, où je sors faire ma pause. J'en profite pour me dépenser en général. Je retourne travailler l'après-midi et ainsi de suite jusqu' au soir. La médecine m'apporte beaucoup à moi aussi. C'est un très beau métier, et il me permet d'avoir une très grande liberté.

 

Pensées Noires : Etre médecin estune profession respectable, on pourrait dire que l’on est à l’abri du besoin, pourquoi s’être tourner vers la musique, un défi à relever, une envie, une passion, qu’est-ce qui motive ce choix IFA ?

On comprend donc que ce n'est pas une question d'argent…J'aime mon métier et j'aime la musique. Médecine est ma vocation, la musique est ma passion oui. Je me suis dit : es-tu prête à te réveiller dans 20 ans et te dire que tu es peut-être passée à côté de quelque chose ? Pourquoi ne pas utiliser toutes mes ressources. Je ne voudrais pas avoir de regret. J'ai envie de faire découvrir mon univers et essayer d'apporter ce que la musique m'apporte.

 

Pensées Noires :Le lundi 17 Janvier prochain vous offrirez un single à vos fans baptisé « paria » mais dans votre entourage nombreux sont sous le charme d’un titre dont ils en ont écouté un bout, « Melonwo » (je t’aime dans sa langue maternelle Ewé), vous faites un clin d’œil au pays, êtes-vous amoureuse ou c’est juste un message d’amour que vous offrez aux fans?

Je suis amoureuse de ce que mes parents m'ont transmis, et ils m'ont transmis énormément. Mon pays d'origine en fait bien sûr partie. C'est à lui que je dis je t'aime et à ceux qui seront touchés par ce message.

 

Pensées Noires : A quoi doit-on s’attendre cette année d’IFA ?

Mon premier EP va sortir dans quelque mois si tout se passe bien et j'espère en sortir un 2eme à la fin de l'année 2020. Il faut croiser les doigts !

 

Pensées Noires : Une venue d’IFA au Togo est-elle en projection ?

Il faut me créer des opportunités (rire) Mais oui j'aimerais beaucoup.

 

Pensées Noires : IFA nous allons terminer cet entretient par vos vœux pour vos fans de part le monde et le peuple togolais.

Je vous souhaite d'être forts, car tout projet nécessite de la force. Je vous souhaite d'avoir la force de poursuivre vos ambitions. Il Ne faut rien lâcher tant qu'on en est capable.Bonne année à tous et Merci à vous de m'accueillir sur votre radio, j'espère que mon univers vous plaira.

IFA

Lire plus

Recherche articles

Récents


203.png
February 18, 2020 11:31
Rd congo / le coin du penseur


Magazines gratuits !



Voir plus